vendredi, octobre 02, 2009


un mur, pas tout à fait nu, pas tout à fait lisse, prêt pourtant à l'écriture, puisqu'aujourd'hui, en principe, je dois "vase-communiquer" et que vous aurez le cadeau d'un autre présence, dont je vous remercie de ne pas me dire qu'elle est tellement plus riche

6 commentaires:

mirae a dit…

ew chère Brigitte, je suis en suspense.

JEA a dit…

pardon de vous contredire, mais s'il est bien un mot qui ne vient jamais à l'esprit en évoquant votre écriture, c'est bien "riche"...
ce serait tellement réducteur et déformant

mirae a dit…

bien pour moi c'est riche.

brigetoun a dit…

je ne parlais pas de ma présence mais de celle attendue

pierre a dit…

Sans aspérités, la vie ne s'accrocherait pas.

Gérard a dit…

je ne le te dirais pas ...au plus un mur mûr !