dimanche, novembre 07, 2010

Billet de rien – inutile – pour acte gratuit (je le crains, je le sais)

Parce que le Figaro disait : « Pour de nombreux commentateurs, la huitième journée de mobilisation contre la réforme des retraites prévue aujourd'hui, samedi, s'apparente à un «baroud d'honneur». Pour la huitième fois en deux mois, les syndicats appellent à une nouvelle journée de manifestation : 241 cortèges sont prévus sur le territoire. Mais le scepticisme pèse sur l'ampleur du mouvement, maintenant que la loi a été adoptée par le parlement. » et soulignait avec délice les désententes (la CFDT n'a-t-elle pas compris ?)

Parce que le Parisien disait : « Sauf surprise, cette huitième journée de mobilisation contre la réforme des retraites samedi ne devrait pas attirer massivement les Français. Le baroud d'honneur? Cette journée fera figure de test pour les syndicats. Depuis le vote définitif du texte par le Parlement et les vacances de la Toussaint, le mouvement de protestation a pris du plomb dans l'aile. »

Parce que les chaînes de radios répétaient cela à longueur de jours depuis une semaine. Parce que la petite jouissance dans les voix me donnaient rage (et je leur gueulais qu'ils y passeraient aussi à la diminution des pensions )
Parce que m'exaspère d'entendre parler de travailler plus longtemps alors que cela ne sera pas et qu'il faut comprendre : avoir des pensions de plus en plus faibles.

parce que sur le Monde j'ai lu « A ceux qui pensent que c'est un simple baroud d'honneur pour les syndicats, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a répondu qu'il s'agit, au contraire, d'un "nouveau temps fort" et d'une "nouvelle séquence qui ne peut pas être celle du renoncement". "Il y en aura d'autres. Nous l'avons toujours dit : la CGT ira jusqu'au bout", a-t-il déclaré dans un entretien paru, samedi, dans l'Humanité. », et puisque « A l'issue d'une réunion, jeudi, l'intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-CFE/CGC-UNSA-FSU-Solidaires n'a pas appelé à une nouvelle journée de manifestation après celle du samedi 6 novembre. »

Parce que je suis cabocharde. Parce que cela ne changera plus rien pour moi, ce qui me motive d'autant plus.
J'ai passé mon samedi matin à bichonner, persuader, sermonner carcasse, qui me lâchait par tous les bouts, pour qu'elle me permette d'ajouter un petit élément au cortège. Mais au dernier moment, malgré tout, j'étais en pleine effervescence intestinale (désolée, mais ça compte) et après quelques pas, j'ai réintégré l'antre. Suis repartie, une demi-heure plus tard, et j'ai fait les ¾ du trajet, mais avec des pauses, des raccourcis, des accélérations au gré des vertiges, d'où le flou de certaines images. Je devrais essayer de prendre goût à l'alcool, pour que corresponde à quelque chose ma démarche d'ivrognesse.
L'impression qu'en effet le cortège s'était encore très fortement réduit. Mais je n'ai pas attendu que le gros arrive, et suis rentrée alors que seule la tête s'égaillait sur l'esplanade Bénézet – j'ai entendu ensuite pendant vingt minutes environ le cortège, et puis des chants et slogans, entrecoupés de silences qui devaient être des discours.

7 commentaires:

kouki a dit…

Belles couleurs ... et les vôtres :)

Avignon a dit…

Des blessés par la police paraît-il, hier vers 16h30 place du Palais :
http://lespritdavignon.wordpress.com/2010/11/07/avignon-pendant-que-le-forum-festoie-les-manifestants-degustent/

micheline a dit…

si j'osais je dirais que j'embrasse cette cabocharde.

Anonyme a dit…

C'est bien dommage de ne pas avoir pu aller écouter "en live" le cuarteto.J'ai beaucoup aimé cette musique et le doyen du groupe est très sympathique.Il a émaillé le concert d'anecdotes avec un mélange d'espagnol et de français amusant.J'espère que ça va un peu mieux?
Jocelyne du Pontet.

brigetoun a dit…

un peu - on verra demain pour vie active - je sais ce que j'ai manqué - ce n'est pas leur premier passage au Chêne Noir

joye a dit…

Merci pour le mot « baroud » et l'expression « baroud d'honneur », je ne les connaissais pas.

Tu as été superbement courageuse.

Malheureusement, le courage n'est pas toujours reconnu ni récompensé.

brigetoun a dit…

tout de même rien à côté des grévistes