samedi, mars 17, 2012

« Jean a dit » deux fois


Jean a dit «il y a la musique, il y a le bois, il y a le vent, il y a les livres», il y a les textes sur papier bible, sur journal, ou écran, en livres brochés et il y a les reliures qui dorment dans de grandes bibliothèques de bois ciré et ouvragé, il y a les cuirs luisants d'une douceur mate, le plein veau, le chagrin, les basanes froissées, mouchetées ou volutées, les bigarres, le maroquin, le veau mort-né, la chèvre liégée et la chèvre velours, la vachette, et puis l'autruche, le galuchat, le requin, et les parchemins d'agneau, de chevrette ou de veau, colorés et jaspés, il y a les mosaïques, le marquage à froid, les filets, les fleurons, les nerfs, les inclusions, les dorures à la feuille à la volée, la dorure au balancier, l'endossure, la jaspure, il y a des reliures pour des textes essentiels, pour des almanachs, pour la simple beauté des rangées serrées dans le chêne.

Jean a dit «il y a l'ordre, il y a la sagesse, il y a la lecture, il y a la mesure et la beauté» et il y a la rondeur un peu sale d'ancienneté des quatre gros fruits alignés sur un banc, en belle ordonnance, que l'on regarde, debout, comme des défis.

Jour de dernier réveil (le second) exagérément tardif, annulant tous les projets, sans grande importance 

jour de passage, où se pencher sur la timide renaissance des plantes moribondes

jour à oublier, remplacé en ouverture par deux paragraphes repris du convoi des glossolales http://leconvoidesglossolales.blogspot.fr/

10 commentaires:

Pierre R. Chantelois a dit…

Jean est un sage. Jean a dit que la sagesse devrait être source de toutes les lectures et de tous les rêves et de tous les réalisations. Il faut relire plus souvent ce que Jean a dit.

Dominique Hasselmann a dit…

Jaspure, joli mot.

JEA a dit…

il y a le côté chair et le côté fleur
la noix de Galle
le mouton raciné
l'agneau velours
la chèvre Madras
le veau jaspé
la peau de truie
la box
et encore le chagrin écrasé...

andree wizem a dit…

vélin de fines fleurs

arlettart a dit…

Beau et sensuel

jeandler a dit…

Une note pour le toucher
Un livre , c'est le contact avec la main qui le saisit qu'on l'appréhende en premier.

brigetoun a dit…

mais le texte est indépendant

joye a dit…

Admiration pour la verdure et les fruits chez toi, réels et figurés.

Lautreje a dit…

Bien belle ordonnance !

Gérard Méry a dit…

S'il dit trois fois ses "potes iront"