lundi, juillet 15, 2013

feu d'artifice au bord du Rhône

par une Brigetoun incapable de régler ses appareils... tant pis en ai jeté les 2/3, en reste trop et pas terribles... je garde parce que j'étais petite chose ravie malgré la difficulté pour franchir les remparts... et l'annonce que le bal cette année a lieu sur les allées de l'Oulle, nettement moins loin que d'habitude. 



3 commentaires:

Pierre R Chantelois a dit…

Tous les feux d'artifices font la joie des enfants et de tous ceux et toutes celles qui le sont restés. Féerie dans un beau ciel de couleurs.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

De notre cour nous entendions les explosions guerrières de cette fête de la violence.
Je pensais toujours à Brassens.

brigitte celerier a dit…

sur place on était très loin de la violence, y compris dans les tassements/bouchons pour rentrer
Dans une fête pacifique avec enfants et parents heureux.Je me demande si Georges m'aurait désavouée... et je cherche en vain ce que ça a de guerrier, la poudre oui mais détournée