mardi, août 19, 2014

faux rondel pour un jour passé

matin projets me sont venus
en ma cour où buvais le soleil
carcasse point n'a voulu
ai senti monter dur sommeil

pourtant désir m'était venu
de ville autre à mon réveil
matin projets m'étaient venus
en ma cour où buvais le soleil

dormir pour effacer douleur
vrillante un peu, léger malheur
ma carcasse ainsi l'a voulu
pourtant projets m'étaient venus

mais le ciel, le ciel au dessus de moi, quand suis sortie en quête de sachets de thé, était si mouvant et si beau

11 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Ciel, mon ami !

brigitte celerier a dit…

ciel ! vais vous lire

jeandler a dit…

Rondel ici, rondeau chez moi.
Joliment troussé.
J'en reste coi.

Nana Marton a dit…

ce faux rondel avec son ciel mouvant et beau...
est vrai, émouvant et beau !

brigitte celerier a dit…

je crois qu'il y a quelques différences entre rondeau et rondel (devrais regarder sur wikipedia) mais dans les deux cas il y a deux rimes et non trois

arlettart a dit…

Gente Dame en suis toute rebiscoulée de ce charmant ...
Rondel - Rondeau ( y cours voir aussi )

Gérard a dit…

bientôt les six "rondel " seront de retour.

brigitte celerier a dit…

:)))

jeandler a dit…

Rondeau et rondel sont fort proches avec leurs 13 vers octosyllabiques répartis en 3 strophes. Il semble que le rondel soit apparu un peu plus tard que le rondeau.

brigitte celerier a dit…

seul différence : retour de vers entiers

jeandler a dit…

D'accord.