lundi, septembre 28, 2015

Ce fut un jour

jour d'hésitation
longue avant d'opter pour
verticalité..
s'essayer au sourire
furtive formalité
jour de réflexions
lentes sur l'adéquation
étoffes et temps
mais respecter mesure
ou flemme, hiver n'est pas
c'est jour de douceur
de la lumière tendre
sous un ciel radieux
avant qu'un peu plus tôt qu'hier
descende sur nous la nuit

9 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

photos comme des pas comptés...

brigitte celerier a dit…

tendance à les limiter les pas (une envie d'hiberner)

Arlette Arnaud a dit…

Il suffit d'un déclic infime pour que le moteur ronronne encore
Il paraît que c'est le doux mal d'automne ...

Hélène Verdier a dit…

intimes correspondances entre plis de lumière et plis de tissus (amours textiles)

jeandler a dit…

Les jours ne s'ajoutent qu'aux jours
heureux ou malheureux.
Vaille que vaille, le chemin se trace.

Hue Lanlan a dit…

si belles photos qui cueillent le présent

brigitte celerier a dit…

si belle indulgence

Gérard a dit…

La douceur est bien agréable n'est ce pas ,

brigitte celerier a dit…

si je pouvais la ligoter pour qu'elle ne nous quitte pas…
NON je suis pour la liberté, même la sienne
alors la louanger pour qu'elle ait envie de rester