jeudi, octobre 01, 2015

Avignon le mercredi 30 septembre

Ciel qui se partageait entre blanc et grandes draps bleus en lents échanges au dessus de mon chemin vers le teinturier, et frais qui parle de plus en plus franchement de l'automne, premiers manteaux croisés, premier chandail de laine résigné sur ma peau -
mais en tournant dans ma rue, perdus dans l'enchevêtrement de la glycine, deux petits entêtés petits signes mauves (regardez bien, tout petit et pudique, il y en a un sur mon image)
Je suis montée en fin d'après-midi, dans un air doux et sous un ciel qui s’approfondissait en violet grisé, vers la place de l'horloge et la mairie
avec la surprise d'être accueillie par les couleurs qui chantaient sur une exposition qui doit ouvrir le 1er octobre, exposition de tableaux à l'aiguille, réalisés par des femmes de Pondichéry, que proposent par une association
petit tour bref entre panneaux plus ou moins réussis, plus ou moins originaux, souvent reproduction
avant de grimper une des volées d'escalier, de tomber sur une autre exposition, celle de grands dessins de Luc Ta-Van-Tinh, de Malaucène, centrée sur la déportation et Jean Moulin
et de m'installer dans le fond de la salle de fêtes pour assister, du moins aux trois premières délibérations... au Conseil Municipal dont l'ordre du jour comportait, en première délibération (vote en fait après prises de paroles convenues, jusqu'à en être caricaturales, de chaque groupe, le FN étant cette fois non seulement assez ignoble mais parfaitement maladroit et stupide..) l'accueil des migrants réfugiés... mais il ne s'agissait que de faire voter la décision prise, sans précision sur l'organisation, et pour cela il me faudra ou me faudrait contacter, pour savoir si peux avoir une utilité quelconque, la cellule constituée à ce sujet, ce que n'avais pas fait, n'ayant vraiment pas de possibilité d'hébergement…. 
et puis, après l'accord sur une ZAC, sur les espaces verts, au milieu du compte rendu financier sur la Caisse de crédit municipal... suis redescendue avec le crépuscule.

9 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Un mercredi tout en couleurs. où le "petit entêté" mauve à ma préférence de part son esprit rebelle et sa capacité de résistance au temps qui passe...
Merci aussi pour les expositions !

brigitte celerier a dit…

il a la mienne aussi, et largement

Caroline Gérard a dit…

Lors de la réunion, il n'était pas question d'hébergement. Les associations s'en chargent. Par contre, ils ont besoin d'accompagnements divers. Il faut prendre contact avec l'association Passerelle par exemple.

Arlette Arnaud a dit…

Tire Tire l'aiguille .. ma fille
Demain est un autre jour

Dominique Hasselmann a dit…

La vue en plongée de la mairie est belle, comme ces tissus aiguillés de fort loin...

brigitte celerier a dit…

merci Caroline, juste le renseignement que je cherchais

brigitte celerier a dit…

Dominique, cette architecture des monuments publics 3ème république, avec son apparat tapageur, a tout de même des réussites sténographiques

Gérard a dit…

magnifiques tes photos de tissus brodés

brigitte celerier a dit…

un peu kitchs mais savoureux, et bel ouvrage