mardi, septembre 13, 2016

Entamer semaine

matin hésitant
au fil des heures viennent
moutons en troupeau..

Liquider en s'épuisant
ce qui reste d'angoisse
Et, dans l'après-midi, dans la cour que dominait un air redevenu pur, paresse dans le plaisir grand de la dernière publication des Editions QazaQ Ourson les neiges d'antan http://www.qazaq.fr/pages/ourson-les-neiges-dantan-lucien-suel-et-william-brown/ dans le plaisir du tissage entre les poèmes et textes de Lucien Suel et la découverte (suis très ignorante) des beaux dessins, gravures sur bois, aquarelles ou peintures de William Brown.
J'en ai pris un fragment pour http://brigetoun.wordpress.com... j'en copie, ici (qu'ils veuillent bien me le pardonner) un petit, après hésitations, mais parce que les comptines sont un peu trop longues, parce que Newport est beau mais bien trop grand, parce que... bon parce que fallait bien choisir et que le macareux est court et savoureux, je trouve (sais bien, il y avait aussi les haïkus d'Hannibal, vous laisse le soin de découvrir cela et tout le reste)
Petit moine, trottine dans le couloir
du cloître. Tu marmonnes dans ton bec
la prière du macareux : donne-nous le
crustacé quotidien. Moinillon moineau
en habit de pingouin, ignorant de ton
destin, macareux moine, mange-poisson
dans l'éternité, qui te mangera ? Qui
imposera le silence au macareux ? Qui
te changera, macareux, en maccabée ?

et sont revenus les nuages, en écharpes effilochées, suis rentrée méditer dans l'antre.

7 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Belle alliance entre poésie et illustrations justifiées à tous points de vue...

brigitte celerier a dit…

merci

annaj a dit…

ouvrage dont les harmonies et les humours et contrepoints méritent une diffusion large et un public un peu moins pingre.

brigitte celerier a dit…

bien d'accord Anna, pour cela que j'en parle

Hue Lanlan a dit…

" donne nous le crustacé quotidien" ah envie d'aller y voir...

brigitte celerier a dit…

Anna et moi vous le recommandons chaudement

jeandler a dit…

Charmante comptine du macareux... le pain quotidien pour tous pour un monde affamé.