jeudi, septembre 21, 2017

Amis, sur mon chemin

rafales fraîches
froid dans l'ombre sous bleu dur
caresses chaudes
avancer entre frissons
et pauses délicieuses
puisque suis de nouveau en fonds (enfin un tout petit peu moins que l'espérais... ai eu une mini catastrophe qui va demander un mini financement) j'étais partie avec une pas si petite liste de livres... en commençant, parce que trop tard pour la «Mémoire du monde» et puis grâce à ma carte un peu moins cher, par la Fnac... en ai trouvé un peu moins d'un quart des livres de ma liste, petite moisson (dont je me demande où diable vais bien pouvoir la ranger) – la suite pour mes libraires ou des commandes internet ces jours-ci - petite moisson (contente de voir que Thomas Vinau est maintenant dans leurs rayons, et même en évidence) et deux petits chandails du rayon enfants de Monoprix (12 ans) afin de commencer équipement agréable et non intimidant pour les jours tranquilles de l'hivern et puis le Canard bien entendu et Bakounine pour rogner un peu mon inculture.
 

6 commentaires:

Claudine a dit…

ce bleu intense sous les platanes immenses de votre Sud, oui il existe!

brigitte celerier a dit…

on l'avait perdu ces derniers jours
aujourd'hui... sais pas encore

Marie-christine Grimard a dit…

De quoi rester au chaud pour lire....

Dominique Hasselmann a dit…

Un jour, il faudra faire une histoire des ombres (en dehors de l'armée) !

brigitte celerier a dit…

qui veulent que l'on soit tassés et larges le matin, élancées et immenses le soir
Et dans l'histoire des ombres figurerait votre billet de ce jour

Christine Simon a dit…

délices de la lecture, je pensais justement faire un saut au Livre à venir, ma librairie de Saumur