vendredi, janvier 05, 2018

ce jour

la solitude
bercée dans une pause
tendre de l'hiver

15 commentaires:

Claudine a dit…

Belle sculpture, bonne pause

brigitte celerier a dit…

belle ?

Schulthess Eric a dit…

Vague à l’âme
prononcer ces mots à la queue leu leu
plein de fois
en fermant les yeux
sans s’arreter
se retrouver accompagnés de gens charmants
dans un train de nuit
l’Orient Express
le Transsibérien
ou
plus près de nous
le Train des Pignes

Marie-christine Grimard a dit…

La solitude entourée de tant de pensées...

brigitte celerier a dit…

Eric, serait tentant… plutôt les Pignes ou l'Orient Express en cette saison, suis trop frileuse

brigitte celerier a dit…

Mariz Christine, ça ride le front (sourire)

Lucien Suel a dit…

Solitaire, mais pas isolée.
Bonne année, Brigitte !

brigitte celerier a dit…

merci

Dominique Hasselmann a dit…

Comme une image de rêve... prendre la nouvelle année par la tête !

brigitte celerier a dit…

j'accueille bien mal votre retour (l'aime bien dans sa hideur cette tête mais en photo c'est pire)

Arlette A a dit…

Ben....cela m'attriste ce nest qu'un mirage jespere une brume de gargouille

Arlette A a dit…

Pourtant je devine un sourire moqueur

brigitte celerier a dit…

mais ma solitude est une vieille compagne… et là nous sommes gâtés par le temps
et toute gargouille a plus ou moins un sourire d'autodérision (suis très très gargouille aujourd'hui… mais si j'étais patraque quelque chose dans l'air me faisait sourire ce matin

Christine Simon a dit…

quand on dit notre solitude, tout de suite le mot devient pluriel, non ?

brigitte celerier a dit…

mais c'est vraiment une longue habitude… crains de ne pas être durablement capable de m'en passer même si elle pèse parfois, et risque de devenir problème avec l'âge (y compris le problème d'y renoncer avec sa compagne l'indépendance)