samedi, juin 02, 2018

En éclaircie

Suis sortie crâne
paré d'idées joyeuses
dans la lumière
avec ma charge
de couleurs et de saveurs
m'en suis revenue
arrivée dans l'antre en même temps que le facteur m'amenant plaisirs,
que j'ai rangés en attente, parce que – chance d'être si en retard dans la découverte de ce qui fut écrit – avais ouvert, au moment où le sommeil frappait, jeudi soir, «Abbés» de Pierre Michon, et que relisant lentement chaque phrase, ou presque, pour la savourer, émerveillée d'aimer encore davantage que l'avais attendu, j'avais dû céder peu après (page 27) à la pesanteur de mes paupières.


8 commentaires:

casabotha a dit…

Coulée azurée sur Carcasse-rétive

brigitte celerier a dit…

oh plutôt alerte en fait

Grimard Marie Christine a dit…

Quelle belle lumière !

Hue Lanlan a dit…

oh qu'est-ce donc sur l'étal aux poissons ? Cette étrange forme noire ?

brigitte celerier a dit…

Maie Christine : c'est notre lumière normale sauf que maintenant elle se fait rare

sur l'étal, un chapon : pas mauvais du tout mais très très plie d'arêtes

Arlette A a dit…

Couronnée de fleurs quelle belle image Primavera

brigitte celerier a dit…

assez fière (enfin c'est un coup de chance) parce qu'en réalité c'était moins bien -

Laura-Solange a dit…

Belle récolte de livres! Bonne lecture...