dimanche, mai 07, 2006

hier soir concert pour un public d'aficionados du bel canto ce que je ne suis pas vraiment, mais je m'applique pour devenir une vraie avignonnaise.
Meyerber, Donizetti, Bellini, Mascagni, Charpentier, Puccini et tout de même un peu de Rossini et de Verdi (mais à effets).
Une soprano au beau cv Patrizia Ciofi, grande mince avec de longues robes souples pendues à sa petite poitrine. Un peu raphaëlique. Une technique impeccable, peut être plus soucieuse de la performance que de l'incarnation d'un personnage et d'une musique. Je ne la regarde plus et fixe mes yeux sur l'orchestre et sa voix perd le caractère un peu forcé (pour moi seule) à la limite de l'exploit.
Pour une bonne part des morceaux, comme pour la musique des films, je n'aime pas franchement les nappes, vagues de violons.
Mais pour mon plaisir il y avait le ballet de Macbeth : dialogue entre basson et le couple flûte-hautbois - cuivres - violons moulinant et petit pia-pia-pia charmant.
Et j'ai vu que le beau chef d'orchestre et la chanteuse sont passés par l'Académia Chigiana de Sienne : la jolie cour et son puits - j'aime.
Cet après midi j'ai affronté une queue et une mini foule pour voir l'exposition alterarosa au palais, sous un ciel chagrin. Mais l'odeur était douce à la limite de l'inexistence, ou entêtante. Et il faut que je m'entraîne avant les foules sympathiques de l'Avignon d'été - début de tétanie.
Et pour sortir un peu de "et rose elle a vécu ce que vivent les roses.." ou "Mignonne, allons voir si la rose.." René Char : "Plongèrent soudain dans l'eau grise
Deux rosiers sauvages pleins d'une douce et inflexible volonté..
Le rauque incarnat d'une rose, en frappant l'eau,
Rétablit la face première du ciel avec l'ivresse des questions,
Eveilla au milieu des paroles amoureuses la terre".
Mais ses roses sont assez différentes des aristocrates que j'ai vues.


Posted by Picasa

17 commentaires:

marie.l a dit…

Votre prose que j'oserais qualifier de pharaonique Brig me convient à merveille et plus encore ce soir. Ne prenez pas mal ce qualificatif, je me comprends et j'espère que vous aussi, je n'ai pas votre talent pour exprimer ce que je ressens ni surtout ce que je vois...

Et que vous citiez Char me met dans un état serein au moment où je vais aller rejoindre Morphée.
Je vous souhaite une bonne nuit avec un large sourire...

Anonyme a dit…

Trop bien raconté !
Il manque juste un petit extrait de musique,
et on s'y croirait vraiment ;-)

Holly Golightly a dit…

Je n'ai jamais lu Char. Une honte pour moi !

Lancelot a dit…

Superbes tes roses. Je me suis dit, en lisant le début du billet, pourquoi ces roses ? ENsuite en arrivant à la fin je me suis ravisé ...

Brigetoun a dit…

pour Char tu devrai. Grand poète et grand bonhomme. Et puis c'est le régional de l'étape (l'Isle sur Sorgue)

Anonyme a dit…

Elles sont si belles tes roses Brigetoun... Les miennes sont pleines de pucerons que Loutre n°1 s'entête à appeler des poux...

Anonyme a dit…

Vous voilà comblée, musique et parfum de rose, c'est envoutant.

Brigetoun a dit…

pour le moment c'est plutôt jambes glacées, pluie tambourinant sur l'arrosoir et odeur de terre mouillée. Les Loutres ont toujours raison

La notice a dit…

Ah donc, vous n'aimez pas les nappes de violons... Vous souvenez-vous de "Montovani et son grand Orchestre", de ses "Mille violons"...." Cette coulée de notes collantes et sucrées, dégoulinantes et moites, en tuiles. Administrée comme un pansement. Partagée comme un gateau. Je vous en veux de votre peu d'indulgence avec le mièvre. Sauf, si vous me dites que vous avez dansé des slows parce que vous étiez trop fatiguée pour leur préferer le tango...

Brigetoun a dit…

j'aurai aimé danser le tango mais je ne savais pas et j'étais une adolescente fière qui ne voulait pas perdre la face. Non surtout nous dansions sur du jazz donc slows et ce que nous appelions le 3 3 2 et qui est le rock. Pour le reste je danse seule dans ma cuisine

Muse a dit…

Un beau programme en effet; jeudi avec mes élèves nous assistons au concert de l'Opéra de Marseille...
Quant à Char, un régional de grand talent...

Anonyme a dit…

fais attention à l'acculturation ;)
Il y a des photos de roses, je ne doute pas que tu y ressemble mais nous aurions droit, lecteurs assidus à une photo de quoi nan ?

georges a dit…

oui ,de passage ,flûte et basson j'ai pratiqué c'est très interessant, entre deux ponts qu'est ce qu'il y a a Avignon?

Brigetoun a dit…

il y a beaucoup de vieilles pierres, pas mal de gens l'hiver, énormément de gens l'été

Jean a dit…

" Pour le reste je danse seule dans ma cuisine..."

J'adore le tango ...mon épouse préfère le passo doble !
Je danse souvent seul les figures du tango dans le couloir ...
Danser seul est différent de danser en couple , mais comme on n'a qu'à se concentrer sur la musique et sur les sensations ,je trouve que c'est aussi interessant qu'en couple bien qu'on n'aie pas les mêmes sensations .

Jean a dit…

Sur votre profil , je vois que vous aimez Hadyn .
Connaissez vous "les dernieres paroles du Christ en croix " ?
Je ne me fatigue pas de l'écouter !

Brigetoun a dit…

oui bien sur - il y a une évocation de la version pour quator au 10 avril