mercredi, septembre 09, 2009

au milieu de ton vieux tronc,
un peu au dessus du sol,
sur ton fût marqué de creux,
de moignons,
là, entre les écailles,
ont surgi au printemps de jeunes branches,
chargées de sève,
lourdes de belles feuilles.
Mais l'automne s'annonce,
et le vert dur qui tranchait
pâlit, jaunissant un peu,
tend vers le blanc sale du bois,
avant de prendre couleurs
de brûlé, de chair rose,
doucement lumineuse,
ou, pour certaines feuilles,
discrètes,
simplement de vieil ivoire.

5 commentaires:

pierre a dit…

Pousses juvéniles sur un vieux tronc, à la vigueur décuplée;
ce qu'en terme de foresterie, on nomme descente de cime.
une manière comme une autre de garnir ses arrières.

brigetoun a dit…

renvoyée à ma nullité (sur tous les frons)

Chr. Borhen a dit…

Un texte à lire confortablement assis sur sa canopée.

Muse a dit…

découverte d'une nouvelle Brig depuis quelques jours...cela me plait fort aussi ! belle soirée Brig

Gérard a dit…

Couleurs feuilles mortes d'automne