jeudi, septembre 24, 2009

m'en suis allée sur les treize heures, voir petit toubib, à côté d'un ouvrage de Violet Leduc, là où les remparts sont bas, plus que les miens, et plus réguliers.

Comme toujours je remontais la pente avant de le voir, et nous avons constaté que finalement, en oubliant quelques gros détails, vivace j'étais, increvable avec constance.

trop vieille pour être toi, jeune ami plein de sève, non mais peut être résistante comme les murs que tu caresse - et me voici notable fière, prête à traiter avec mon voisin le pape, ou les légats, pour avoir indépendance - et nous toisons les passants qui se tordent les pieds dans le défilé (puisque le clavier m'imposerait canon), du haut de notre rocher, mon appui solide depuis des siècles, où tu pousses comme un cri, un fier défit, né du vent.

et nous adoucissons nos tons pour chanter avec sa brutalité, ma peau usée, et ses marques, répondant aux fentes et trous qui l'animent, et tu t'étales en légèreté précise comme une petite note piquée sur le dialogue entre ma douceur de pêche talée et son agressivité lasse, cette rugosité creusée et re-creusée comme par de gigantesques ciseaux - et le temps a passé sur ces traces, adoucissant les arêtes, pendant que se désagrégeait ma surface.

12 commentaires:

Avignon a dit…

J'ai failli poster aujourd'hui une photo de l'arbre sur le rocher... !!!
Que j'ai remise à demain, pour l'instant.

brigetoun a dit…

ça aurait fait une rencontre Capitaine - drôle qu'il nous ai frappé en même temps - j'ai le souvenir d'un tag pour lequel cela s'était produit

mirae a dit…

chère Brigitte, Il y a longtemps que je voulais dire alors je dis--

Ce n'est pas votre carcasse, c'est un beau temple pour garder votre esprit magnifique brillant.

Vous êtes belle. Il ya beaucoup beaucoup de personne qui sont plus âgé que vous!!!

Je m'excuse mais il fallait dire.J'espère que ce soit ok de dire.Si non pardonnez moi!


belle semaine.....
au début de la semaine prochaine.

Et aussi dans ce poste j'ai aimé beaucoup le jeu de mots.

JEA a dit…

@ "vivace j'étais, increvable avec constance"...

Par ici, le réflexe, c'est : "champagne" !!!
mais peut-être n'appréciez-vous guère
alors : "bougies et étoiles" !!!

brigetoun a dit…

c'est café et miel trop tentants, j'engloutis et la prise de sang aura lieu un autre jour - pas malin mais pas grave

mirae a dit…

la prise de sang... ha ha.
alors si il y a un rire je peux respirer..

pierre a dit…

L'arbre, par nature, par principe,
immortel.

arletteart a dit…

La force indicible de vivre .....

micheline a dit…

que la force du Verbe te tienne debout envers et contre tout,longtemps

Gérard a dit…

Si cet arbre boit l'eau, c'est pour prendre racine.

joye a dit…

Excellentissime, cet arbre dans la ville, tout comme la chanson !

kelcun a dit…

Belle journée d'examen !