vendredi, octobre 30, 2009

Visage d'ombre, tout grelé de lumière, petit nez et yeux profonds, jeté en avant, et crâne emporté, fuyant dans l'élan.

D'un autre monde, simplement, sans que terreur en vienne, ou crainte, débonnaire assez, calmement présent, pour l'instant, sans certitude.

Comme avec regret, pour s'occuper, et puisqu'il est là, une interrogation vient sur ce qu'il peut contenir de vapeur ou d'humaine pensée, de sagesse ou de rêve, de connaissance rare ou de nullité.

Mage bienveillant, sujet de conte, ou diseur, venu à travers sables, en longue course, ou tombé des étoiles, et gros de sciences.

Ce qui reste et se voit après la chute d'un peu d'enduit.

8 commentaires:

JEA a dit…

Plus raffiné et plus révélateur que le marc de café...

micheline a dit…

Ma doué! quel crâne!

pierre a dit…

Relique égyptienne? Un enfeu?
Tout le profil de Néfertiti.

Sylvaine V. a dit…

L'image me laisse pour le moins perplexe...en revanche le texte "induit" à la réflexion.

Gérard a dit…

Tu me fais concurrence ?

joye a dit…

On dirait un relief d'une feuille de cactus (prickly pear) en terre cuite.

Anonyme a dit…

:-))

Wictoria a dit…

les moments évocateurs nous entraînent dans des lieux bien enchanteurs
salute donna Brigitte