dimanche, novembre 29, 2009

suis sortie, vers la fin de l'après-midi de samedi, sous un ciel d'opale lasse,
et m'en suis allée, cheminant dans le raffinement de ma ville,
vers le beau et très abrupt amphithéâtre du Conservatoire de musique, pour un concert "musique baroque" des élèves (avec le soutien de quelques professeurs).
J'ai eu le temps de constater que mon musicien favori et son père n'étaient pas là, et de commencer à consulter le programme, avant de recevoir sur ma nuque un digne et lourd vieillard de mon âge (ou un peu plus) qui, après avoir tranquillisé sa femme et ses voisins, s'est confortablement installé, se souciant peu de l'objet qui l'avait reçu, et me laissant avec un étourdissement, puis une fort belle migraine assortie de nausées, d'une peur stupide qui me raidissait et d'un grand sentiment de solitude révoltée.
Peu à peu, une poussée silencieuse de hargne s'est mariée, me libérant de plus en plus, pendant que je massais mon cou doucement et que mon crâne se calmait un peu, au plaisir de la musique, de la gentille gaucherie ou de la gentille assurance des jeunes musiciens, de la courtoise attention du professeur-accompagnateur-claveciniste - une petite flûtiste maigrichonne, les autres en séries et les violoncellistes apprenant l'ascèse du soutien effacé, le charme d'une jeune violoniste, silhouette de femme svelte et joues délicieusement enfantines, et sa musicalité presque parfaitement aboutie, la frousse intense d'une autre qui a fait trébucher son jeu, son courage et l'assez beau résultat, les deux mouvements d'une sonate de Vivaldi qui permettait au basson de sortir de son rôle d'accompagnement, et la flûte était légère sur son chant, miel de châtaignier, avant qu'ils unissent leurs voix etc..
Mon bonhomme, derrière ma lenteur, s'impatientait dans l'escalier, pressé de rejoindre le buffet - suis partie dans la descente de la nuit.

11 commentaires:

jedaen a dit…

c'est une belle description chère Brigitte de la musique de l'âme aussi.

jedaen a dit…

Et il y a un batiment sur notre campus de l'université qui est vieux, décoré baroquement presque le seul batiment sur le campus qui n'est pas nouveau et très moderne parce que c'est comme ca ici.
A un temps c'était la salle des remises des diplomes et il y a des concerts de la musique des diplomés et quelquefois je vais.J'aime l'intimité et la musique est bonne -beaucoup de temps classique et quelquefois avantgarde.

J'aime beaucoup écouter la musique fort a la maison,mais les spectacles en publiquesont souvent comme un assaut auditoire parceque il faut que je protège mon ouie alors c'est une belle expérience d'aller a ce salon parceque le volume c'est en modération.

alors il me semble que cela soit comme votre salon ... un peu....

tanette a dit…

J'espère que ta nuque a oublié sa mésaventure et te souhaite une bonne journée. (J'aime beaucoup cet escalier en bois.)

JEA a dit…

Un mufle buffle dans un concert de porcelaine...

Avignon a dit…

Très honoré par ta pensée, Brigetoun.
Nous sommes à Lyon...

S'est-il excusé au moins ?

brigetoun a dit…

je me serais sentie moins seule

jeandler a dit…

Il est seul au monde: c'est au monde de s'excuser de l'avoir fait naître.
De quoi vous gâcher toute une soirée. Heureusement qu'il n'en fût rien.

joye a dit…

Comme quoi, les crétins apprécient la belle musique aussi ?

Désolée pour ta nuque, brige, j'espère que tu vas mieux ce matin !

J'ai souvent eu l'expérience que les gens s'installent directement devant moi et je me déplace toujours bruyamment après, les cons.

Toi qui maîtrises les mots, tu aurais dû guirlander ce trouduc et sa trouduchesse avec des mots mielleux de mépris...

Hmm, hmm, une insulte convenable :

« Dites, vous êtes américain, ou quoi ? »

Qu'est-ce que t'en penses ?

;-)

brigetoun a dit…

j'aurias perdu le peu de face que j'ai et puis le concert commençait
J'aurais plutôt dû m'excuser d'avoir été là (quoique c'est lui qui aurait eu mal) ça va beaucoup mieux, mais j'ai un honteux côté parfois à stomatiser

Gérard a dit…

pressé de rejoindre le buffet ? je vois le genre d'état d'esprit de ton bonhomme

arlettart a dit…

Double salto arrière sur balcon mouillé -glissant -pieds nus!!!
Carcasse .....en amitié