samedi, avril 28, 2012

sur la route

il y a eu l'aube et l'attente en la regardant monter, depuis fenêtre, dans la douceur d'une maison
il y a eu le petit déjeuner, quelques pas dans le jardin qui s'éveillait
il y a eu les deux femmes, dissemblables et liées, portant fermement leur bel et vieil âge, sur les routes, l'une au volant, l'autre parlant trop, à travers campagnes, fleuve, collines et montagnes
il y a eu les deux femmes arrivées dans un coin de belle région, près de Marvejols, en Lozère, et l'une, la Brigetoun qui a passé la main il y a plusieurs années, pendant que l'autre et le frère, responsables, étaient en réunion, prenaient décisions, a attendu tranquillement dans un hôtel, le dîner, les sourires, des mini engueulades, la nuit.

photos anciennes - mots préparés, mots récents

2 commentaires:

Pierre R. Chantelois a dit…

De beaux dialogues que j'imagine mêlés entre présent et passé, entre réalisme et nostalgie, entre retrouvailles et défilement des paysages. Je n'espère qu'une petite chose : que votre voyage vous soit agréable et fructueux en surprises de toutes sortes...

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

En parler, mais sans rien dire.