dimanche, avril 08, 2012

Un jour ordinaire


Temps de nuages mouvants ce samedi - température à petits bonds en avant et retours en fraîcheur, ces derniers jours, mais le printemps pousse sa sève, et j'ai brusquement découvert le retour de l'éclosion mauve face à ma porte.

En passant sur la place de l'horloge, jeudi, à gauche de la porte de l'hôtel de ville, la droite paradait en bon état

mais, à droite de la dite porte, le centre et le PS (les autres partis n'avaient pas encore d'affiches) portaient traces violentes – nous sommes en ingrat terrain (quoique Avignon, en sa qualité de ville, se singularise par une moindre virulence, ou mieux penche presque au rebours du département).

Laissé le jour couler, carcasse et crâne en petit état, tout doux, tout doux, jusqu'au soir, avec ce moment où, sous un ciel bleu, les carreaux de la cour s'ornaient d'inexplicables petits mouchetis humides, et des retours de la lumière qui descend de plus en plus bas dans ma cour, me baigne presque jusqu'aux hanches au mitan du jour, arrivera au sol à la fin de ce mois, me fait entrer joie dans les yeux, mais s'accompagne, et là je jure avec une véhémence renouvelée, des premières graines de platane voltigeant, entrant lentement par l'ouverture de la porte fenêtre, venant jouer à cache cache avec une Brigetoun qui s'y refuse.

11 commentaires:

Pierre R. Chantelois a dit…

Beaucoup de petits éléments de la nature veillent sur votre confort et sur votre bonne humeur. Lumière de plus en plus basse qui élève l'esprit de plus en plus haut. Même les platanes sont semble-t-il indulgentes à l'égard des variations de votre morale... ;-)

brigetoun a dit…

ma foi j'aimerais que les platanes célèbrent le printemps autrement qu'avec ces boules de pollen, et ma morale n'est pas si variable, j'espère

Dominique Hasselmann a dit…

On ne va pas perdre le moral à cause des affiches de la fille Le Pen, même si le Président-sortant fait des appels du pied à ses électeurs dans le Var.

Le changement, pas seulement météorologique, est en route.

brigetoun a dit…

s'agit pas de perdre le moral, juste on sait - regardez les résultats le Vaucluse est pire que le Var (et le élus UMP locaux sont tout tout proches du FN ou de la Ligue du Sud)

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Je propose de changer l'orthographe du verbe "voter" en "veauter".

arlettart a dit…

AIE!!! le Var
Douce glycine en fragile balançoire
Pensées vagabondes

jeandler a dit…

Ici, les glycines ne sont qu'à boutonner pour les plus précoces.
Nos panneaux sont encore vierges : en retard sur le Midi. Normal.
Il faudrait châtrer les platanes mais personne n'ose mettre la question à son programme...

Chri a dit…

Vrai qu'en Vaucluse la gauche a un peu du mal...

Gérard a dit…

Tes billets plus courts me permettent de les lire en leur entier. Je suis encore aujourd'hui ému par ta prose si délicate, tu es unique.

Pierre R. Chantelois a dit…

Ce qu'une lettre en trop peut créer de confusion... moral et non morale. Désolé.

brigetoun a dit…

oh Pierre je souriais