jeudi, juillet 19, 2012

Un néant au milieu du festival


Tweets du mercredi matin
bon ce n'est pas le bon oiseau je sais
la petite vieille torticolis tient son cou dans sa main
la petite vieille torticolis se dit encore dix jours à tenir
la petite vieille torticolis se dit plus que dix jours pour tout cela, ne suffiront pas
la petite vieille torticolis ne veut pas penser à tout le ménage et repassage de remise en état post festival
la petite vieille torticolis pense à toutes ces lectures qui attendent qu'elle en soit de nouveau capable

Sur quoi s'est douchée, s'est vêtue, est partie, une main sur son cou et l'âme légère, dans sa ville qui s'éveillait dans le soleil, pour acheter yaourt, confiture et bonbons, choses de première nécessité, et, non moins nécessaire, une pile pour sa montre, avant d'aller écouter Jack Ralite et Robin Renucci dire complicité avec Jean Vilar et Antoine Vitez
A acheté une petite montre en solde, a vu la petite foule qui se pressait pour entrer dans l'Hôtel de Crochans, a été rattrapée par la colère des entrailles de carcasse, a renoncé 

a hésité un moment sur la place, a renoncé à aller, un peu plus loin, à l'espace Jeanne Laurent, regarder la belle vue sur le Rhône, et assister à la rencontre avec Guillaume Vincent, après avoir aimé La nuit tombe l'autre soir aux Pénitents Blancs

mais comme cela n'allait vraiment pas très bien, est redescendue tout doux tout doux vers l'antre.
S'est faite végétative, n'a rien fait d'utile ou d'inutile (sauf écoute musique et un peu l'assemblée nationale, on ne se refait pas) a au fil du jour, renoncé à Calvet et à la lecture d'une pièce de Bond dirigée par Alain Françon avec une équipe d'acteurs remarquables (aurai pourtant aimé écouter Carlo Brandt, Evelyne Didi, Dominique Valadié et les autres) et à la pièce prévue au théâtre des Halles.
Je mets mes espoirs dans ce jeudi.

Simplement, je reprends puisqu'elles ont été mises en ligne mercredi, quelques unes des photos du spectacle de Castellucci par Christophe Raynaud de Lage http://www.festival-avignon.com/fr/Spectacle/3382

8 commentaires:

jeandler a dit…

Une pile à recharger
quelques provisions
et ce sera
pour un tour
reparti.


Courage, mère

JEA a dit…

le pigeon bleu le sait, lui :
sous les pavés, que de pages à écrire encore...

Pierre R. Chantelois a dit…

Un compagnon qui ne crée plus trop de soucis et c'est reparti. Nous avons droit à un album photos plus intéressant et plus enrichi de jours en jours. Nous sommes fidèles au rendez-vous

brigitte celerier a dit…

n nous de plus en plus réduit - grâces vous soient rendues - allez eut être ma propulser - parce que qu'une envie dormir jusqu'à ce que arthrose ou quoi que ce soit veuille bien abandonner la partie
Découragée

arlettart a dit…

Mais non! mais non !!
Tiens un écho mi- figue mi- raisin dans le monde sur "La nuit tombe"
Préfère tes com en "envoyée très spéciale" pour nous réservée

brigitte celerier a dit…

oui, j'ai très mauvais goût, ou un peu à côté (pas cherché, mais au fond pas totalement mécontente, me change, suis souvent considéré comme formatée) d'avoir plutôt aimé le spectacle de Vincent et de continuer à aimer Castellucci (en outre j'ai aimé bien, mais vraiment sans plus, le Maître et Marguerite)

Pierre R. Chantelois a dit…

chère Brigitte

Vivement un autre jour de belle inspiration théâtrale, poétique, littéraire, de la peinture, des arts de la rue et de la scène pour que santé vous revienne et que pimpante vous vous retrouviez. Je vous le souhaite de tout cœur.

mirae a dit…

c'est magnifique Brigitte, la nuit tombre autre soir aux pénitents blancs et cette photo!imagine de trouver ces bijoux dans les rues!

je t'embrasse. jétais la!
madeleine