jeudi, septembre 13, 2012

Piètre cage


C'était petite cage - raffinement imité - tant de bois et si peu d'espace.
Ne pourrait être pour un oiseau... ouvrir la porte pour lui rendre espace, espérer que l'affection, ou l'habitude, le ramènera, attendre, si long temps.
J'y rangerais mon espoir...  l'a pas de forme, ni de limite... il s'échapperait.
Y avais mis chevance, doucement s'est évadée...
Un peu en ai retrouvé à la banque... devrai le mieux enserrer
Le nécessaire assuré, ce serait placer là mes rêves, les laisser vivre, entrer et sortir, s'enjouer en liberté, hors de la réalité.

17 commentaires:

Chri a dit…

Une cage comme un nid.

Chri a dit…

PS Merci pour: chevance!

Dominique Hasselmann a dit…

La cage vide : prison en l'air libre.

Pierre R. Chantelois a dit…

Cage pour l'oiseau ou banque pour les économies, les deux sont enfermements.

JEA a dit…

Georges le confirmerait : trop petite pour un gorille...

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Une métaphore du cerveau !

jeandler a dit…

Pour faire le portrait d'un oiseau

Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger...
Parfois l'oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
n'ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
c'est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

Jacques PREVERT

brigitte celerier a dit…

merci Pierre, grâce à toi je réalise que je ne l'avais jamais lu en entier.
Merci à tous de trouver quelque chose à mettre sur ce rien.
Suis très vide (à part souci passager - très - d'argent) et un rien découragé après une volée de bois vert d'un bonhomme qui m'attribue plus de prétention et d'importance que je n'en ai et m'a expliqué ma nullité (que je ne conteste pas mais qui ne méritait pas telle violence)

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

C'est qui ? C'est qui ???

brigitte celerier a dit…

un inconnu de moi (oublié le nom), bon photogaohe ami d'une fille qui me citait sur google plus - et lâchait pas le morceau le bonhomme
du coup j"empirais la situation dans ms comptes et me sentait aussi plate que momentanément mon compte courant (à tort pour ce dernier)`
Remède : débrancher et regarder/écouter Félicity Lott dans la grande duchesse
et mettre ces lignes sur paumée
Bon faudrait que je m'active là

arlettart a dit…

A mette en cage bien fermée ce malotru

arlettart a dit…

Trop beau à redécouvrir en entier ce Prévert là
Merci Pierre

Nicole Peter a dit…

Ai appris Chevance que vous utilisez souvent. Joli mot qui n'est plus dans le Robert uniquement dans le Littré.

NP a dit…

Mon commentaire est parti trop vite. Désolée. La porte de la cage s'est ouverte trop vite.
Mais j'aime toujours "chevance"

joye a dit…

Piètre que oui, piètre que non...

Sylvie Tissot a dit…

Vos rêves entrant, sortant et jouant avec les barreaux doivent se demander à quoi bon cette porte ouverte

MATHILDE PRIMAVERA a dit…

Formidable, l'oiseau libéré, la parole libérée, le traumatisme libéré, que de liberté effectivement à côté de cette piètre cage !!! Félicitations !!! J'adore ta publication !!!