mardi, juin 25, 2013

une petite vie


Ça pourrait être agir dans le monde, par plaisir ou par devoir, ça pourrait être rencontrer, discuter, façonner, ça pourrait être travailler, combattre, aimer...
Ma foi, ça peut aussi être... ne pas trouver raison de sortir, malgré les moments de forte lumière entre passages de gros nuages dans le fil du vent.
Se réveiller avec des velléités d'action, se lancer dans un petit ménage désordonné, pendant que rodent des idées, et ne pas aller au bout de l'un et des autres.

Garder assez d'élan mais aussi de patience pour s'entêter et arriver, pour la première fois depuis un très ancien renoncement, à enfiler une grosse aiguille, juste un peu plus mince qu'une aiguille à broder, et faire un ourlet, quasi correctement (mieux que les premiers points), à un pantalon. En être immensément fière.
Ne pas avoir, sans raison, grande envie d'échanges.
Passer le jour, manger un peu trop, siester un peu trop longtemps, devenir loche..
Lire, écouter débats, chercher éléments d'informations sur la marche du monde, sur les lois qui prétendent la corriger, ne pas avoir d'illusions sur l'utilité de la chose mais penser que se renseigner du mieux que l'on peut, réfléchir du mieux que l'on peut, tenter de se faire une opinion, de nuancer.. sont une façon de remplir, à son échelle, son devoir d'être humain (sourire de cette formule solennelle), s'y essayer, trop épisodiquement bien entendu, n'avoir temps que pour des détails.. être médiocrement satisfaite de soi...
regarder la nuit qui est venue, fermer les volets bleus.

7 commentaires:

Pierre R. Chantelois a dit…

Un jour, les pantoufles. Le lendemain, les espadrilles. Un jour, la flemme. Le lendemain, la course délirante. Ainsi va la vie

Dominique Hasselmann a dit…

"son devoir d'être humain" : l'ordinaire des jours et le but atteint.

jeandler a dit…

Dans le fil du vent
surfiler au plus vite
se défiler en longeant les murs
l'ourlet à points comptés.

Nane beauregard a dit…

Cela s'appelle vivre, cela s'appelle aussi bienveillance avec soi et avec le monde.

arlettart a dit…

Faire l'escargot qui rentre dans sa coquille
Bien l' bonjour m'sieur -dame
Ne suis là pour personne

arlettart a dit…

Au fait , il a l'air poilu ton pantalon!!

Gérard Méry a dit…

Un article cousu bmain