lundi, juillet 29, 2013

Pendant trois jours...



il y eut
des trains, certains roulant vite mais en retard, des correspondances acrobatiques, des clims en panne,

des gares de toutes tailles (et une conversation becketienne pour se donner rendez-vous à une halte avec passage à niveau sur une route, un parmi tant d'autres)

des toits et une ballade matinale dans une petite ville, en longeant les boutiques de producteurs de vin, et voyant diverses choses (mais j'ai la flemme de m'occuper des éventuelles photos montrables)

des vues, une centrale, et le bon  appareil en refus pour toute la durée de cette petite virée
un orage, pris avec bonne humeur et de belles robes et chapeaux plus ou moins imbibés, des déploiements de parapluies plus ou moins négligés, et un dîner sous haut plafond

une belle charpente en réfection
une très, vraiment, belle jeunesse, et quelques vieillards pleins de fantaisie un peu assagie mais de fort belle qualité, et de belle prestance

des vaches indifférentes à la pluie, une petite vieille bien fatiguée mais c'était moins visible que prévu

une matinée avec un soleil qui n'était plus ennemi cruel
un brunch sans nourriture brigetounienne (donc un chouya de gâteau au chocolat et un fragment de crottin), des rires
un retour un peu plus aisé, une faim, fatigue, des photos non destinées à Paumée à préparer pour diffusion, le reste à plus tard (et des moments de vraie belle joie)

12 commentaires:

Pierre R Chantelois a dit…

Quel beau pays vous avez visité là. Une invitation au voyage comme seule la poésie nous décrire, qu'elle soit de mots ou d'images.

tanette2 a dit…

Ravie de te retrouver, toi, tes photos et tes mots. Un voyage qui s'est bien passé en somme, un domaine qui a l'air bien sympathique, une belle charpente en réfection, une vraie belle joie malgré la pluie.

Anonyme a dit…

Vraiment ravie de votre retour.
Vous m'avez manqué.

arlettart a dit…

Mais la pluie porte bonheur !!!
pas pour chapeaux ni petites chaussures
Orages claquants ici aussi (Drôme)

brigitte celerier a dit…

orage à faire trembler mes os ici, une heure après mon retour, et tendance déluge depuis

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

En Bourgogne ?

brigitte celerier a dit…

soir, nuit un matin à Sancerre, messe à Bué, réception Baujeu, j'ai pisté les consommateurs devin pour avoir auto - une entente parfaite ) voyages homériques - bon là vais affronter les rues pluie parce toutes corvées de juillet - quel orage pour m'accueillir cette nuit !

Gerard a dit…

Voilà qui change du festival... Je cherche cette région productrice de vins...

ACC a dit…

Une belle charpente et semble-t-il un magnifique chapeau.
Quant au train, je ne refuse pas à la tentation de vous indiquer ce très bon texte de Pierre Ménard paru la semaine passée sur Liminaire http://liminaire.fr/proces-verbal/article/la-vitesse-de-la-lumiere
Mais, imagine que vous l'avez certainement vu passer.

brigitte celerier a dit…

Sancerre, Pouilly etc.. mais nous aussi on en a du vin !

ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ a dit…

Ah oui, pleine Bourgogne !
J'aime beaucoup le Pouilly-Fuissé...
(c'est plus vers le Mâconnais.)

On attendait de la pluie avec impatience, mais quand même, pas avec cette force-là !!!

jeandler a dit…

Presqu'aussi homérique cette escapade que la festival à Avignon.