mardi, novembre 19, 2013

Comme beaucoup..

je suis eau, je suis humidité
ai marché ce matin dans l'humidité prégnante de la ville, sans regarder le ciel qui était mollement uni dans la non-couleur, suivant mon trajet

tel que l'avais prévu, oubliant que le lundi je trouverai beaucoup de volets baissés, de portes bloquées, de grilles, 

circulant entre les arbres et les pierres en déroute, trouvant une partie de ce que je cherchais
mais suis eau, dans le crâne, incapable de lire ces temps ci
ma volonté fait eau
et je n'ai aucune envie de la brusquer.

Me suis tout de même un peu promenée dans le monde, prenant images de Valparaiso

New-York

Sydney

Berlin

11 commentaires:

Francis Royo a dit…

Et tête vénitienne, aqua alta, si j'ai bien compris.

brigitte celerier a dit…

pas au point des bottes de caoutchouc et pourtant je suis dans une des deux rues qui étaient inondées à chaque crue autrefois

cjeanney a dit…

je serais bien entrée à Berlin par la belle porte arrondie, là, oui, on dirait une bibliothèque ou une crèche (enfin je veux bien y aller)

jeandler a dit…

"Ai marché dans l'humidité prégnante de la ville..." Pour une fois, nous sommes à l'unisson mais être heureux comme poisson dans l'eau, ceci est une autre histoire.

brigitte celerier a dit…

je sais, comme beaucoup, ami, comme beaucoup (mais ce qui fait de moi un canard malheureux c'est que rien ne sèche plus dans l'antre)

Pierre R Chantelois a dit…

Promenade et propos résolument urbains et fortement illustrés.

mémoire du silence a dit…

Je suis eau et poisson, je nage entre deux eaux...

danielle a dit…

Puisque d'eau il est question faire comme elle, ne pas forcer la volonté et suivre la pente. Bonne idée la balade colorée un jour de pluie.

tanette2 a dit…

Bonne idée de voyager à travers le monde pour oublier l'eau qui s'abat sur nous...

arlettart a dit…

Le ciel paraissait plus clément cet après midi en passant vers Morières
Belles images de feuilles colorées chez toi

Gérard Méry a dit…

ce n'est que de l'eau camarade...