jeudi, décembre 05, 2013

Mots pour un retour en enfance


puisque Christine Jeanney parlait de santons, je passe outre ma paresse-conscience-de-mon peu (trop de belles choses à lire), malgré le gentil accueil qui lui a été fait..
parce que, après une petite avalanche de maladresses, et avant celles de l'après-midi, suis arrivée à charrier sans encombre, dans les rues baignées de lumière, mardi matin, draps, housses de couette etc...

qu'en revenant, pour me récompenser de cette action d'éclat, et surtout parce que j'aime ça, suis passée voir la grande crèche Carbonnel dans le hall de la mairie

et qu'en sortant, délaissant le stand Carbonnel, par goût et par loyalisme, j'ai fait un tour, en face, chez Isoline Fontanille, que j'ai été séduite par cinq santons, mais que, comme je m'étais promis de ne pas en acheter plus de deux, et si possible pas dans les plus chers, suis repartie avec trois gars (pas réussi les photos qui écrasent les visages, les chiffonnent..) voilà les derniers arrivés qui attendent benoîtement que les autres sortent des boites.

Migraine mercredi matin, ciel bleu, pas envie de sortir ni envie de bouger, d'où rangements-ménage-repassage exécutés presque facilement et quasi correctement, un peu de lecture, sur web, sur kobo ou papier, selon les heures, gracieuses, sérieuses et intéressantes.. tombe le soir, arrive le texte d'Anne-Charlotte Chéron en réponse à mon bidule (nous avions un sujet un peu casse cou) et montent les complexes...

12 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Santons sous le soleil...

brigitte celerier a dit…

merci (et mistral derrière les volets bleus, là maintenant)

arlettart a dit…

Carbonnel les plus beaux , si difficile dans les visages
On craque toujours pour en inviter d'autres
Meilleur jour à toi

Pierre R Chantelois a dit…

Tout simplement magnifique. J'adore ces personnages de notre patrimoine... religieux ;-)

brigitte celerier a dit…

moi 'en tiens pour Isoline - la finesse des visages est esquinté par la lumière et l'aplatissement de la photo

cjeanney a dit…

alors il n'y a qu'à demander en fait :-) (je veux cinq millions de dollars) (je veux l'été) (je veux que ma maison brille de propreté) (je veux un bateau et un cheval volant - pas pour monter dessus, juste pour regarder) (je veux des santons, hop les voilà chez Brigitte magicienne :-))

brigitte celerier a dit…

pour le reste ne pas compter sur moi - voudrais bien mais suis sorcière très peu performante.
Bon, signal donné, vais lire "tentatives" http://christinejeanney.net/

jeandler a dit…

Voici le temps de sortir les santons. Les disposer en scènes charmantes près de la cheminée pour nous réchauffer.

brigitte celerier a dit…

ouin, ne retourne pas le fer : j'aimerais tant avoir une cheminée et m'énerver parce que le feu ne prend pas

Chri a dit…

Et un poêle à bois? Le feu peut avoir, aussi, du mal à prendre dans un poêle à bois...

brigitte celerier a dit…

et il nécessite une souche de cheminée ou danger !

Gérard Méry a dit…

..tu n'es pas du genre à t'enflammer