mercredi, janvier 08, 2014

Appréhension

ciel doucement gris sur la ville tranquillement affairée, un peu morne, comme mon humeur – sentiment de mes incapacités – vague culpabilité qui ne savait où se poser.

sourire, avancer.. quelques courses (deux utiles : fil noir et yaourts, pour le reste...)
traverser le village provisoire qui s'installe, avec un peu de langueur, piano, piano, dans l'opération démontage

longer à petits pas métal, ampoules, bois, pneus, guère d'humains – rentrer dans l'antre – lectures studieuses, un peu de ménage, des rangements à la va comme je te pousse,
et constater que je ne suis même plus capable de me servir du dernier disque dur acheté (pourtant on ne peut plus conforme... et fut un temps où je savais)

renoncé, espéré que l'informaticien qui doit venir un peu avant neuf heures, pour voir ce qui empêche de re-installer Picasa, pour remédier à toutes les injures que j'ai fait subir sans doute à mon cher vieux mac, quitte à le remettre à zéro (avec obligation de tout re-installer) aura le temps de sauvegarder ce qui doit l'être.
Moi je suis une vieille petite oie, et je vais le regarder humblement...
En espérant que je vous retrouverai

7 commentaires:

Pierre R Chantelois a dit…

Un art exceptionnel de voir le temps s'écouler dans le grand sablier de l'ennui. Je voudrais parfois savoir trouver les mots. Je me tais.

Dominique Hasselmann a dit…

Votre iMac va tenir le coup... Faites confiance au spécialiste !

Beau camion...

jeandler a dit…

Nous restons : nous serons là quoiqu'il advienne.

arlettart a dit…

Picasa me joue des tours aussi , il paraît dit "l'homme de l'Art Informatique" qu'une nouvelle version existe!!! console ton "mac"

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

L'heure des repas est aussi importante en informatique dont certains composants sont en or...

L'or dîne à T heure.

:D)

Chri a dit…

Vivement demain...

Gérard a dit…

Le disque est dur mais il se pliera