lundi, février 10, 2014

De la petite survie d'une rue


dimanche jour clos, de petites activités, changement draps, lavage de cheveux, balades d'aspirateur et serpillère, d'une demi-heure pour débiter sans trop en mettre partout, et nettoyer ensuite, les deux tiers des blocs plastiques emballant l'ordinateur, de carcasse assoiffée et engorgée, en mini supplice moyenâgeux, d'hébétude.

Tenter de commencer à raconter petites histoires avignonnaises pour les cosaques des frontières http://lescosaquesdesfrontieres.com
tenter de lire, un poco, un gros poco

reprendre photos conservées de mon trajet de samedi matin, le long de la rue Carnot et de la rue Carreterie dont elle est l'extrémité vers le coeur de la ville, passés les Carmes

rue de la Carreterie (rue des charetiers, carreiria cadrigerariorum puis grande rue de la Carreterie, carreiria magna vocata la Carateria), un vieil axe de la ville, qui fut longtemps vivante, qui l'était encore il y a une vingtaine d'années, qui a été lentement tuée par les trois ou quatre grandes zones commerciales qui encadrent Avignon, et par l'appauvrissement des habitants, 

 


mais dont quelques uns des rideaux fermés se relèvent pour de petits commerces un peu hors normes (reste une galerie mais dont je ne sais si elle est toujours en activité, elle était fermée hier matin), fauchées ou plus rarement "branchées", des fripiers, des marchands de kebabs, une pharmacie, un bureau de tabac, deux ou trois cafés comme des ilôts, des dépôts de produits fermiers..

en revenant, dans la partie rue Carnot quelques boutiques plus soignées, et cette librairie vivante que je ne fréquente pas assez, la mémoire du monde,

et, en fin de trajet, les boutiques de mode, de belle qualité, de la rue Joseph Vernet, proches de l'antre, les immeubles et hôtels restaurés, et les quelques façades fatiguées. 

4 commentaires:

arlettart a dit…

Entre les balades du Sieur Aspirateur et ton errance érudite dans les rues de ta ville , Cette semaine encore mouvementée commence sous de bons auspices

Dominique Hasselmann a dit…

Hele a réussi à se glisser quelque part...

brigitte celerier a dit…

d'autant plus facilement que c'est son local de campagne

Gérard a dit…

bonnet bleu, voiture bleue et info jeune dans une même photo !!!