mardi, février 04, 2014

Un jour


de rien,
un rien bourré, plein, tout plein, d'actes ou lectures appliqués, sans résultat
ou à reprendre
Brigetoun en mode gourde plus que de coutume
en mode entêtement sans espoir et d'autant plus acharné
en mode assoupissements las et réveils décidés

11 commentaires:

joye a dit…

Ben, un jour de rien, ça fait de beaux vers !!

Claudine a dit…

un jour, un jour
une promesse
de maintenant
amicalement,
claudine

brigitte celerier a dit…

merci vous deux

Dominique Hasselmann a dit…

Il y a comme un salut à Van Gogh...

brigitte celerier a dit…

tant de fois ainsi salué

arlettart a dit…

C'est un air qui court... comme le vent mauvais pour compenser les jours pleins!
Bien vu Van Gogh

Christine Zottele a dit…

un jour parmi les bons et les mauvais, un jour où sourire ne veut pas, mais un jour ne dure qu'un jour, vous souhaite bonne la nuit en tout cas...

brigitte celerier a dit…

me prépare pour Rossini, ça devrait aller

tanette2 a dit…

Ces jours-là sont nécessaires ...ils permettent aussi d'apprécier d'autant plus les jours meilleurs...

Gérard a dit…

au moins là je peux lire tout l'article

brigitte celerier a dit…

Tanette, en fait c'en était comique, je ratais tout avec une constance admirable
Gérar je crains que ce ne soit pas la même chose demain