lundi, juin 02, 2014

Au palais et ailleurs, dans un mois et deux jours


Surprise, vendredi, en émergeant de la pénombre du palais dans la cour d'honneur, de trouver, un peu en avance, les gradins qui les autres années ne sont mis en place qu'après Alterarosa...
J'ai gardé cette image et cette impression de presque intimité que donnent le biais et la lumière tueuse du jour.. et, devant elle et deux autres, je retrouve l'idée de la foule dans la nuit, des lumières qui creusent l'ombre, et tant pis, une fois encore passez votre chemin, je m'appuie dessus (en y ajoutant les quelques oeuvres cueillies de l'exposition en cours d'installation (miam) dans le grand tinel et la grande chapelle de Stefan Szczesny sur laquelle ne me suis pas attardée, me réservant pour le vernissage) pour mettre au net mes désirs de spectacles, le choix des jours, si trouve place, tenant compte de mes forces et d'un peu plus, des trajets, des commodités du jour comme cuisine et carcasse à nourrir et soigner un poco, des superstitions (mes malaises à Aubanel, ma crainte de la nécessité d'un retour en cours de spectacle lointain...)

ainsi, donc

4 juillet
éventuellement parade – ne sais encore quel sera le jour – du off, pour la petite fête des familles avignonnaises et parce que, comme les dates seront cette année exactement les mêmes, je crains fort de passer à côté de tous les spectacles, pas le temps, pas de tolérance de carcasse pour clims bricolées, tête qui tourne devant les 1000 et quelques possibilités, même si les amis représentent quelques pierres comme des repères – on verra
et à 22 heures dans la cour d'honneur, le Prince de Hombourg – Kleist – Giorgio Barberio Corsetti – 2 heures 30
5 juillet
18 heures – gymnase Aubanel (? mais très tentée et serais encore pleine de forces) – The humans – Alexander Singh – 2 heures 45
22 heures – cour du Lycée Saint Joseph – Coup fatal – Serge Kakudji, Fabrizio Cassol, Alain Platel – 1 heure 30
6 juillet
22 heures – cloître des Carmes (plaisir et crainte) – Lied Ballet – Thomas Lebrun – une heure
7 juillet
11 heures – chapelle des Pénitents blancs (vouée cette année aux spectacles jeunesse, à partir de 9 ans - mais tant pis aime l'endroit et ma foi jeune ou vieille suis en attente) Falstafe – Novarina – Lazare Herson-Macarel – 1 heure 15
15 heures – gymnase du Lycée Mistral – le sorelle Marcaluso – Emma Dante – 1 heure 10
22 heures – Hôtel des Monnaies – dire ce qu'on ne pense pas dans des langues qu'on ne parle pas – Bernardo Carvalho – Antônio Araùjo – 2 heures

8 juillet
11 heures 30 – Saint Agricol – la nuit spirituelle – concert lecture – Lydie Dattas
22 heurs – carrière de Boulbon (courage) – Mahabharata Nalacharitam – Satoshi Miyagi – 1 heure 50
9 juillet
11 heures – jardin de la Vierge, Saint Joseph – sujets à vif A – un jour nous serons humains – David Léon, Hélène Soulié, Emmanuel Eggermont – religieuse à la fraise – Kaori Ito, Olivier Martin-Salvan
18 heures – Opéra – Don Giovani, Letze party – librement adapté de Mozart et Da Ponte – Antù Romero Nunes – 2 heures 30
21 heures – cour de Calvet ce qui restera de la lecture de Michaël Kolhaas de Kleist (si possible) pour France Culture par Blandine Masson
10 juillet
18 heures – la FabricA (c'est idiot, je DOIS apprendre à me forcer à y aller, pas si terrible) – Orlando ou l'impatience – Olivier Py – 3 heures
11 juillet
11 heures – Utopia – 5 caméras brisées
18 heures – gymnase Saint Joseph – nature morte – Manolis TsiposMichel Raskine et l'Ecole de comédie de Saint-Etienne -
22 heures – cloître des Célestins (mon lieu, détourné de la musique ou la danse vers le théâtre ?) – Huis – Ghelderode – Josse de Pauw et Jan Kuijken

12 juillet
18 heures - jardin de la Vierge, Saint Joseph – sujets à vif B – tapis rouge – Nadia Beugré, Seb Martel – R2JE – Clément Dazin, Chinatsu Kosakatani
20 heures – jardins de Calvet – la marquise d'O – Kleist – lecture par Nicole Garcia
13 juillet
11 heures – Université – site Louis Pasteur – les ateliers de la pensée – controverses du monde ?
19 heures – jardins de Calvet – une heure avec Eschyle : les Perses – Eschyle/Olivier Py – lecture
22 heures – gymnase Paul Giéra (hors rempart) – Vitrioli – Yannis Mavritsakis – Olivier Py
14 juillet
11 heures 30 – chapelle Saint Louis – les sept dernières paroles du Christ/le livre de la pauvreté et de la mort – Haydn/Rilke
15 juillet
11 heures 30 – halles pour marché ou Saint Agricol – l'univers musical de Lydie Dattas – récital d'orgues
18 heures – salle de Montfavet (puisqu'il y tient, chaque fois, je fais le trajet) – Intérieur – Maeterlinck – Claude Régy – 1 heure 40

16 juillet
17 heures 30 – jardins de Mons (plaisir du calme, du lieu, de la littérature africaine ou arabe cette année) – la véridique histoire du petit chaperon rouge – Gustave Akakpo – lecture patronage RFI
21 heures – cour du Lycée Saint Joseph – the fountainhead – d'après Ayn Rand – Ivo van Hove – 3 heures 30
17 juillet
17 heures 30 – jardin de Mons – Pronto Gagarine - Nidhal Guiga - lecture patronage RFI
22 heures – Université – cour minérale – Haeeshek – Hassan el Geretly & el Warsha – 1 heure 45
18 juillet
11 heures – jardin de la Vierge, Lycée Saint Joseph – sujets à vif C – il se trouve que les oreilles n'ont pas de paupières (prélude) – Benjamin Dupé, Pierre Baux – buffet à vif – Pierre Meunier, Raphaël Cottin
18 heures – gymnase du Lycée Saint Joseph – la famille Schroffenstein – Kleist – Giorgio Barberio Corsetti – 2 heures 30
22 heures – cour d'honneur – I am – Lemi Ponifasio (Auckland) – 1 heure 50

19 juillet
12 heures – jardin de Calvet – l'Adami ?
17 heures 30 – jardin de Mons – Hussein – Omar Abi Azar – Crime d'honneur – Etel Adnan – lectures patronage RFI
22 heures – cloître des carmes – la imaginacion del futuro – Marco Layera1 heure 25
20 juillet
17 heures 30 – jardin de Mons – en guise de divertissement – Kossi Efoui - lectures patronage RFI
22 heures – cloître des célestins – Oracion – Fawaz Baker, Amir el Saffar, Ahmed Essyad (musique – désir grand) – 1 heure 20
21 juillet
10 heures – la FabricA (jusqu'à plus soif) – Henri VI – Shakespeare – Thomas Jolly – 18 heures avec entractes
22 juillet
18 heures – jardin de la Vierge du Lycée Saint Joseph – sujets à vif D – irrévérence(s) – Marie-Agnès Gillot, Lola Lafon – je vais danser autour de ta tête jusqu'à ce que tu tombes – Manuel Vallade, Volmir Cordeiro
22 heures – Opéra – O kylismos tou tetragonou (la ronde du carré) – Dimitris Karantzas – 3 heures

23 juillet
20 heures – cour de Calvet – la Foudre – Lydie Dattas – lecture
22 heures – cloître des célestins – Wasl – Kamilya Jubran (musique) – 1 heure 15
24 juillet
18 heures – gymnase du Lycée Saint Joseph – les pauvres gens – Hugo – Denis Guénoun et l'Institut supérieur des techniques du spectacle
22 heures – cloître des célestins – AlefBa – Fabrizio Cassol (musique) – 2 heures
25 juillet
18 heures – Villeneuve (tout de même) – tinel de la chartreuse – 2014 comme possible – Didier Ruiz – 1 heure 15
22 heures cour du Lycée Saint Joseph – Die Ehe der Maria Braun – d'après Fassbinder – Thomas Ostermeier – 1 heure 45

26 juillet
21 heures – cour d'honneur – la chaste vie de Jean Genet – Lydie Dattas – Guillaume Gallienne et l'orchestre régional Avignon-Provence
27 juillet
23 heures – cour d'honneur – corps de mots – Jeanne Moreau et les Têtes Raides – 1 heure 30

Des spectacles négligés faute de temps, ou pour des raisons sans raison - la certitude que ne ferai pas grand chose d'autre – l'espoir de remplir la quasi totalité (veux la totalité) de ce programme, y compris les 18 heures de Henry VI ou une grosse partie

l'espoir grand que vous n'ayez pas perdu votre temps à lire ça...

8 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Vous avez donc un peu de quoi faire...

Et dans votre programme, vous n'avez pas oublié le directeur du festival himself !

brigitte celerier a dit…

il semble que c'est surtout lui qui ne s'est pas oublié (ai des sentiments très très mêlés à son égard - mais il est là)

mémoire du silence a dit…

Tout
cela
sent
L'ART

brigitte celerier a dit…

ouille !

arlettart a dit…

De quoi te donner des ailes ...
et le plaisir de te suivre avidement
( pour nous c'est demain la présentation de "Toulon-Liberté" et le choix à faire !!)

jeandler a dit…

paumée en alerte pour ne pas dire sur le pied de guerre.Copieux. Gare à l'indigestion.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

18 heures de Shakespeare...
On compte sur toi pour le compte rendu !

Gérard a dit…

Tu es même chef de chantier...des projets s'échafaudent ?