mercredi, juillet 02, 2014

Regarder le ciel

petites douleurs, petite tristesse sans raison, 
ai marché dans mes rues en regardant le ciel qui avait l'extrême bonté d'un spectacle délectable
suis passée vers onze heures et demi, en fin de courses, au cloître Saint Louis, qui sommeillait calmement... et les tee-shirts rouges avec grimaces gentilles m'ont dit qu'on ne saurait rien officiellement avant midi, ou un peu plus tard
vers treize heures, selon internet :
80% contre la grève (j'avais rencontré deux machinistes qui m'avaient dit chut n'ébruitez pas, pour que la tension se maintienne mais on jouera) mais sans doute rien le premier soir dans la cour d'honneur (ô ma belle place au milieu du premier rang!) et
La CGT Spectacle envisage, outre la grève du 4 juillet, une grève ponctuelle le 12 juillet, puis une autre plus tard durant le festival, pour maintenir la pression sur la concertation ouverte par le gouvernement sur le régime d'assurance chômage des intermittents.
L'ennui sera de ne pas pouvoir prévoir et retenir d'autres spectacles dans le off.... et de devoir aller au coup par coup me faire rembourser... en faisant la queue. J'espère que le site du festival indiquera chaque matin ce qui est prévu !

PS spectacle lunaire à l'assemblée lundi soir... souhaiter qu'ils aient le courage de voter contre même ce qui est admissible et mettre gouvernement en minorité ? (mais l'UDI viendra à la rescousse....)

et un peu découragée, sans grande envie de tenter de m'affronter aux mots, tourne autour de la proposition 4 de François Bon, abandonnant idée après idée

10 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Les nuages sont intermittents, eux aussi.

La tension est céleste.

brigitte celerier a dit…

j'espère que ne le sera pas trop - va être assez compliqué comme cela !

arlettart a dit…

Ton ciel moutonnant en dit long...

jeandler a dit…

Un festival en pointillés ?

brigitte celerier a dit…

et des journées pleines - changer de rythme

joye a dit…

Pas besoin de spectacle quand tu as le ciel, les yeux, de l'imagination, et brige pour communiquer toussa.

Cela dit, c'est mesquin de grèver le 4 juillet pour priver tous les Ricains venus de spectacle.

Mesquin, je dis. Très mesquin.

;-)

tanette2 a dit…

Un ciel changeant de toute beauté.

Lavande a dit…

ô ma belle place du 12 juillet !!!

brigitte celerier a dit…

rien n'est sûr… c'est une partie des intermittents, et avec un vote..
je décide de tenter le 4

Gérard a dit…

des photos ...de quoi compter les moutons