jeudi, juillet 03, 2014

Avignon frémit et Brigetoun fait des sottises


Tâches matérielles, bien bassement, platement, matérielles, maladroitement et donc lentement accomplies, tentative de texte pour le tiers livre http://www.tierslivre.net/spip/
et, dans la chaleur de l'après-midi, passage à la Fnac
parce que je ne savais comment changer les piles de mon clavier, croyais deviner mais me méfiais de moi.... (pour la souris l'avais mal fait, mais je m'en moque parce que je préfère ma petite amie) – m'en suis allée à la Fnac permettre à un jeune homme de montrer à la petite vieille la simplicité (non je ne céderai pas à l'automatisme de dire biblique) de la chose
et me suis trouvée dans un Avignon qui s'ébroue avec des flâneurs devant les boutiques et les équipes affairées à poser le décor, la poésie côtoie la sottise, l'intelligence l'ordure, les couleurs éclatent, des images émergent d'un noir qui se veut raffiné...

décor encore réduit... sans bagarre (mais certains exagèrent cette année avec des affiches hors dimensions) et sans recouvrement total de toute surface disponible ni triples guirlandes au dessus de nos pas
petit moment allègre, début de foule mais sans bousculade, carcasse non rétractée craintivement... comme j'étais euphorique, ai cédé, autrement que ces jours ci à Monoprix, et encombré un peu plus ma penderie de conservatrice.

7 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Il est normal de se préoccuper de sa garde-robe avant d'entrer en scène...

brigitte celerier a dit…

j'espère bien ne pas trop me donner en spectacle (souvent navrant surtout vers la fin du marathon)

arlettart a dit…

Une agitation bien sympathique il parait qu'il n'y aura pas de parade

brigitte celerier a dit…

non, marche de soutien et lancer de ballons

jeandler a dit…

Piano, piano., le festival fait son nid.
Qui va piano va sano.

L'employée aux écritures a dit…

La jupe est bien jolie

brigitte celerier a dit…

le seul truc Monoprix - 15 euros - un peu jeune pour moi mais au genou et non froissable