mercredi, octobre 08, 2014

Ordinaire

mon ordinaire fut nettement plus réduit
mais assez lourd (à la base 3 litres d'huile, un kilo et demie de morue et un de bintjes, plus légumes, pommes, un demi coulommiers, une petite aile de raie et un gros morceau de dos de cabillaud)
pour que je fasse multiples pauses et que mes reins rouspètent le reste du jour)

Paresse – photos…
Le reste du temps, bien calée devant débats à l'assemblée sur la transition énergétique, nettement plus orageux et moins intéressants qu'en commission.

8 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Merci pour ce menu et ce bel ordinaire méditerranéen qui ensoleille notre matin et notre assiette !

brigitte celerier a dit…

un peu virtuel pour une assiette, non ?

Dominqiue Hasselmann a dit…

Les provisions sont faites, les couleurs au rendez-vous.

brigitte celerier a dit…

je considère le fait de commenter ce truc comme un exploit

jeandler a dit…

De l'énergie à revendre. À consommer avec modération.

arlettart a dit…

A peindre comme "natures mortes" !!!
style bien mal nommé

Lavande a dit…

C'est vrai Arlettart, en anglais, les natures mortes sont des "vies silencieuses" c'est plus sympa!
En tout cas celles de Brigetoun ... on en mangerait!

brigitte celerier a dit…

euh pour un certain nombre d'éléments un peu de cuisson semble souhaitable