samedi, février 14, 2015

effacement

dans ma pêche à l'aveugle parmi les photos qui ont survécu dans le «tous mes fichiers» du Finder, ai trouvé une image vieille de neuf ans de mes pieds et mon ombre, pour accompagner mon effacement
m'en suis allée, ce matin, cheminant dans la houle de ma crispation, la dolence de mes muscles et mon équilibre en suspens (un petit assaut d'ennuis sans gravité, rares, mais qui tombait mal), sous un ciel d'opale blanche, doucement translucide, vers la FNAC pour parler de l'ensommeillement - veux croire que ce n'est pas pire – d'une partie des applications, indispensables, de mon Mac
pensent à un virus
pensent restauration longue
pensent données perdues, ce qui ne me catastrophe pas
disent de leur amener la bête
dis que c'est au dessus de mes forces
racle mes sous et m'offre une matinée d'assistance mardi prochain
mais comme j'étais songeant, poings dans les poches, mollets contre radiateur, épaules tenant le mur, yeux dans le vague ou sur un joli torchon rouge et blanc, pendant que montait en moi envie grande de mettre en sommeil, plus ou moins longuement, ou davantage, paumée
et de faire cure hors internet, pour le rendre plus délectable et souhaitable,
je vais en profiter pour mettre ce vague projet à exécution

vous salue amicalement.

9 commentaires:

anna jouy a dit…

...et voilà... commentaire en forme de soupir

arlettart a dit…

Tu plaisantes ...j'espère
Juste un petit " soupir" accordé

Dominique Hasselmann a dit…

Je vous ai envoyé un commentaire mais votre Mac, qui ne semble pas l'avoir enregistré, doit effectivement avoir un petit problème ! :-))

Je vous disais qu'il s'agissait peut-être d'une fausse manœuvre et que mardi il n'y paraîtrait plus... et qu'en attendant vous alliez pouvoir être tranquille pendant le week-end + un jour !

Marie-christine Grimard a dit…

Et le manque remplit l'espace.
Une respiration sous le ciel provençal puis un retour plus bleu encore, c'est ce que nous espérons tous...
Prenez soin de vous.

jeandler a dit…

Même les chemins pavés sont semés d'embûches....

brigitte celerier a dit…

Dominique, Marie Christine, reprendre goût
et des trucs que j'ai envie de faire tranquillement
Pierre, surtout les chemins pavés de calendes ! sourire

mémoire du silence a dit…

Cette cure qui me titille aussi depuis quelques temps ...

Claudine a dit…

lire ou relire de belles choses, où est la différence?
à bientôt

Gérard a dit…

Je croyais avoir laissé quelques mots sur tes pavés hier