vendredi, février 06, 2015

non

hommage à tous ceux qui, par obligation ou non, arrivent à travailler, avancer, penser, s'aimer, rire, se disputer, vivre par froid lumineux et sec ou humidement neigeux, avec ou sans vent, dehors, dedans, en leur esprit

honte à moi j'étais, je suis, misérablement, décidément, front bas, épaules levées et poings dans les poches, sourcils crispés sur yeux fermés, grelottant de froid imaginaire et pas que, avec acharnement, obstination, abrutissement, résolution, entêtement, constance, ténacité, idiotie, stupidité, auto-mépris, et sans doute complaisance, un chouya, négative, en refus résolu de tout.

14 commentaires:

annaj a dit…

c'est dit!
;-)

brigitte celerier a dit…

et l'ayant dit cela s'améliore nettement

arlettart a dit…

Aie! Aie!Il y a des jours comme ça

brigitte celerier a dit…

ai commencé le jour en petit animal tremblant dans le bruit du vent
petite pleutre que suis

jeandler a dit…

Une méchante (" hiver vous n'êtes qu'un vilain" ) saison à passer : nous avons atteint le sommet de la côte, la descente plus aisée.

brigitte celerier a dit…

et le vent s'est tu enfin

Dominique Hasselmann a dit…

Il y a des hauts et des bas, comme après la pluie (ou la neige) vient le soleil...

Elise a dit…

"Il est plus simple de pouvoir répondre oui ....".Éric Chevillard blog 6-02-15. Merci à vous de dire non...

brigitte celerier a dit…

et le tiédeur est en promesse dans le froid

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Qu'est-ce que c'est bon de refuser !

Gérard a dit…

merci à toi ..sans obligation j'ai fait 105 kms à vélo hier après midi par vent et froid.

brigitte celerier a dit…

Michel, et en gros ça a été efficace

Gérard mon admiration, mon hommage sont sans mesure

tanette2 a dit…

Courage, le soleil est prévu pour toute la semaine prochaine.

Gérard a dit…

c'est trop Brigitte