jeudi, février 05, 2015

Sortir de l'antre pour charroi linge

rue d'hiver, toits blancs
voitures amènent neige
charge trop lourde
l'air pique un peu
mais un ciel déchiré bleu
sur ma rue, un temps
projets je fais pour les jours à venir : antre, antre, antre, antre, antre et sommeil

12 commentaires:

annajouy a dit…

antre sans partage..comme j'aimerais!

arlettart a dit…

Marmotte es-tu devenue?

brigitte celerier a dit…

aimerais bien, la nature veut pas

Hue Lanlan a dit…

oh la neige ! Là-bas aussi ?

brigitte celerier a dit…

surtout hors les murs.. espérons que ce ne soit que bref passage
là c'est mistral bien froid

jeandler a dit…

En hibernage, la marmotte ne change pas de linge.

jeandler a dit…

Nous aussi, vent de galerne, vent qui pique et me transi.

Claudine a dit…

on vous a cédé la neige
on a gardé le grand froid

Dominique Hasselmann a dit…

Mais au chaud dans l'antre-soi... et le ciel comme éclaircie.

brigitte celerier a dit…

on n'a pas gardé la neige
mais on a bon froid et plus grand d'être porté par un vent en colère

brigitte celerier a dit…

Dominique j'attends un peu, le chaud volontaire aidé par un rayon de lumière ne va pas tarder.. bon vais m'attaquer au ménage

tanette2 a dit…

Avec la neige moi aussi j'ai opté pour l'antre toute la semaine. Ca fait du bien, on se sent "hors du temps"...l'impression d'être à l'abri de tout souci...l'impression seulement...