jeudi, mars 19, 2015

Météo de mercredi


Sans qu'aucun souffle se soit déchaîné dans la nuit, le ciel ce matin avait décidé de ne plus coquettement se cacher, de s'offrir à nous - ne restaient que des traces légères de voiles -
et la lumière jouait entre éblouissement et ombres sur les objets
Animaux, végétaux, humains et même mes amies les pierres en souriaient, en profitaient vite avant que ne s'installe le petit voile pudique qui flottait au loin.
Même les rues s'ouvraient, montraient leurs entrailles souffrantes,
et comme les yaourts et petits toasts ne suffisaient pas à ma gourmandise, suis entrée pour virer entre les rayons de la Fnac – honte à moi – juste avant le supermarché et m'en suis revenue avec un second sac contenant petits textes de Marceline Loridan, Sôseki, Dany Laferrière, Volodine, Antoine Sfeir, Echenoz, Oran Pamuk, Murakami, Virginia Woolf, Lobo-Antunes et trois DVD dont «Dreams» de Kurozawa, que j'ai envie de revoir depuis la date très lointaine de sa sortie.

7 commentaires:

arlettart a dit…

De quoi satisfaire ta gourmandise et la perspective de délices

Dominique Hasselmann a dit…

Belle récolte (lire au soleil et pourquoi pas aussi regarder ce Kurosawa de jour ?).

jeandler a dit…

Les chaises retrouvent leur équilibre telles le ciel, en douceur.

anna jouy a dit…

recueils du jour et des jours

Lavande a dit…

Etes-vous atteinte de tsundoku?
http://www.telerama.fr/

brigitte celerier a dit…

ne saurais être autant dans l'air du temps
disons que j'aime lire

mémoire du silence a dit…

Le canard
Echnoz
Marceline Loridan-Ivens
Laferrière
Sôseki
que de belles et bonnes lectures