vendredi, mars 20, 2015

petit fétu

Brigetoun se sait petit fétu perdu dans la beauté, la fatigue du monde
Brigetoun se sait petit fétu devant la créativité, la gaité, l'intelligence des hommes
Brigetoun se sait petit fétu devant l'égoïsme, la suffisance, la sottise, la cruauté, la folie des hommes
Brigetoun se sait petit fétu, parmi des petits fétus sans nombre, humbles ou glorieux, avec ou sans pouvoir, beaux ou disgraciés
Brigetoun cheminait dans la ville, croisant autres petits fétus, prenant douceur de l'air et frais sur son cou
Brigetoun, comme tout petit fétu de l'espèce humaine, sait qu'elle est faite pour aimer et Brigetoun sait que cela reste sans importance, et ne donne aucun droit
Brigetoun, comme tout petit fétu de l'espèce humaine, sait qu'elle est munie d'un cerveau, qu'elle ne peut, ni ne doit, éviter de penser
Brigetoun sait que cela est sans importance, ni pouvoir, et ne donne aucune certitude
Brigetoun se sait petit fétu perdu dans la puissance de la vie
Brigetoun choisit le silence, il y a assez de bruit par le monde
Brigetoun choisit pour le moment de continuer à poser petites pierres, sans importances, sur paumée, le temps d'accompagner sa lente et inexorable disparition.

16 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Chacune des pierres posées dessine l'ensemble du chemin, et toutes sont aussi importantes. Le petit fétu poussé par le vent fera le tour de la terre, sans jamais disparaître vraiment puisqu'il ira au bout de son chemin avec tous les autres férus. Beau voyage jusqu'au bout du temps !

pascale a dit…

Vos petites pierres sont de la plus haute importance; une si grande énergie chez un si petit fétu,un encouragement quotidien... merci à vous.

brigitte celerier a dit…

grand merci, ventes dames
un peu trop gentil

brigitte celerier a dit…

et il y avait aussi cela d'Anna Jouy (pas malin de l'avoir supprimé par maladresse, j'ai l'air de quoi en le recopiant, maintenant !)

de ce très beau texte, je tire le bonheur de me savoir quelque part une sœur âme fragile et lucide, la transparence qui l'habille me rend humble et sereine...

Dominique Hasselmann a dit…

Nous sommes tous des fétus : il importe juste de le savoir, on peut être alors têtus.

arlettart a dit…

Mais Chère Brigetoun , nous sommes tous " petit fétu " que le vent trimballe par ci par là sans vraiment disparaître
Demain est un autre jour ...

brigitte celerier a dit…

sais bien que sommes tous fétus, même ceux qui se croient du pouvoir (mais ne sont que nuisibles)
seulement vient un temps où n'ayant plus de choix possible pour croire que ce qu'on fait dit ou pense peut avoir la moindre importance..

jeandler a dit…

Le printemps est dans la tête.
Images souveraines et de quiétude.

cjeanney a dit…

(je trouve ça important, aussi d'être un fétu et de le dire) (et d'aimer)(et finalement,choisir le silence ou la parole est secondaire ?) (mais quand même) (l'être humai est si mal foutu qu'il entend mieux les paroles que les blancs) :-(

brigitte celerier a dit…

bien longtemps que je sais que la parole peut être trahison

bon là faut que j'aille m'occuper finances

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Je pourrais remplacer ton prénom par le mien !

ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ a dit…

...en mettant les phrases au masculin !

Christine Simon a dit…

petit fétu, mais grand dans cette marche quotidienne dans la ville.

Lavande a dit…

Je viens d'acheter dans une vente d'artisanat un cabas sur lequel est écrit:
"Beaucoup de petites choses
par beaucoup de petites gens
dans beaucoup de petits endroits
peuvent changer la face du monde"
Essayons d'y croire!

brigitte celerier a dit…

pour les beaucoup de petites gens sans doute et les petites choses
mais pour la masse.. et ce qui ne relève pas de l'artisanat

mémoire du silence a dit…

Aimer
et
Penser
deux magnifiques verbes
pour un petit fétu
;-)