dimanche, mai 10, 2015

Yeux trop gros

Ciel qui s'annonçait bleu, printemps qui sest solidement installé,
Brigetoun a rangé la dernière robe de laine, et s'en est allée en jupe souple à fleurettes sombres, sandales plates et veste de toile trop grande, se voulant vieille rom aux pas libres…
a rencontré un reste de nuage qui disait adieu à la ville,
a rencontré des nains qui devenaient touchants d'être derrière grilles, remisés, loin du sol, et leur a vanté la patience,
a rencontré des escarpins - juste ce qu'elle ne pourra jamais supporter - mais adoucis par leur matière, et leur a adressé un sourire, doutant de trouver plaisir à les consommer…
et puis dans l'affluence détendue des halles, l'amabilité des commerçants, l'abondance des étals, a rempli son couffin et un sac au delà du raisonnable, et de ce qu'elle pouvait porter..
a trouvé en sortant sur la place une rafale de vent qui faisait danser jupe
et courir des vagues sur la végétation du mur,
a réparti la charge, assuré sa prise, et puis s'en est revenue,
avec six arrêts, appuyée contre façade, assise sur plot ou jardinière, traînant une jambe capricieuse qui avait décidé de ne s'animer que propulsée par l'élan des épaules (juste le temps du trajet)
et a coulé le jour, tout doux, tout doux, buvant le passage du soleil dans la cour, feuilletant, écoutant https://www.youtube.com/watch?v=2OyuMJMrCRw Deleuze s'interroger sur l'acte de création

8 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Le selfie concurrencerait les salsifis ?

brigitte celerier a dit…

ferait plus que concurrencer
ai une tendance honteuse au solfie (toujours étonnée de voir ma gueule)
et déteste les sasilfis, enfin je crois, me tiens à distance

tanette2 a dit…

Les escarpins sont très beaux et seraient assortis avec ta jupe fleurie (mais comment peut on marcher avec ?)
J'aime bien ta tendance au selfie, je m'y amuse aussi quelques fois (je suis toujours déçue d'y voir ce que j'y vois...hi hi)

pascale a dit…

Les gitanes cherchent aussi à lire dans les lignes de la création ...

arlettart a dit…

Lunettes " mouches" toujours aussi pratiques et " chic" en créativité renouvelée
Beau jour à toi

brigitte celerier a dit…

Tanette, d'autant que les escarpins sont en chocolat..

jeandler a dit…

Les salsifis ne s'approchent qu'avec des gants et du vinaigre...à moins de les trouver en boîte. Mais je n'aime pas sortir en boîte, alors...
Les laines aussi sont délaissées ici, au moins les pulls, allégés de leurs manches.

Gérard a dit…

L'escarpin est en chocolat ! à inscrire sur les tablettes.