samedi, novembre 28, 2015

vent frais et jour calme

levée à une heure de travailleuse, pour être prête à accueillir à huit heures et demi l'ouvrier venu poser dans la cour où courait sans grand élan un vent bien glacial sous ciel pur (il a aimé traverser l'antre où me coconnais) des matières renforçant l'isolation des bas de mur et de mon seuil…
une petite heure de boulot pour lui, avant une pause minimum pour boire un café chaud, et s'en est allé vers d'autres chantiers
moi, suis partie un peu après dix heures pour quelques petites courses (coulis, ampoules, serviettes en papier, cigares, bonbons et produit-vaisselle) 
et suis revenue en flânant entre les chalets où commençaient à s'installer (deux ouverts, la plupart fermés, des colis déballés devant les autres) les artisans de bouche qui y tiennent un petit salon jusqu'à dimanche soir.
Rentré, regardé en différé une partie de la cérémonie aux Invalides (je ne porte pas dans mon coeur notre président – juste moins honteux que le précédent -, mais j'ai bien aimé son discours), déjeuné, siesté et, pour soigner ma petite sérénité personnelle (égoïstement effritée), j'ai ressorti – ne l'avais plus regardé depuis deux ou trois ans –

Printemps, été, automne, hiver.. et printemps de Kim Ki-duk https://fr.wikipedia.org/wiki/Printemps,_été,_automne,_hiver…_et_printemps pour la beauté du paysage, le temple flottant au milieu du lac comme la vie sans direction (interview du réalisateur), l'harmonie, l'eau, la sagesse conquise des personnages, parce qu'il me fait du bien (avec ce sourire : la Corée le pays des portes sans mur, que l'on respecte – avant ceux – les sourires et petits rires - du making-of)
au moment de mettre en ligne ce bidule, pensé à regarder sur YouTube et trouvé une vidéo, si avez le temps et si le coeur vous en dit.

6 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Il vaut mieux, en ce moment, aller en Corée qu'au Petit Cambodge...

Arlette Arnaud a dit…

Suis allée jusqu'au bout de ce "Bidule" fascinant et grave comme la lune ronde de la lune pleine de la nuit

brigitte celerier a dit…

Dominique, cela dépend de l'endroit en Corée (sourire)

Hue Lanlan a dit…

oh je me souviens du film. Magnifique. Je vais le re-regarder

Denis Couet a dit…

Grand merci de me remettre en mémoire ce film beaucoup aimé il y a quelques années et complètement (et bêtement) oublié !

Anonyme a dit…


Je l'ai vu à sa sortie ce film de toute beauté, en DVD je l'ai, mais c'est
à voir sur grand écran :-)

Flore