lundi, décembre 07, 2015

jour blanc

jour de ciel blanc qui retient la pluie
jour d'attente d'un couperet
jour où la région garde encore ce charme absurde d'être de gauche comme le département l'était, en contradiction avec l'air ambiant
jour de flottement, goûter le fait, pour la troisième fois, d'être vacante, sans les longues heures, entre excitation rentrée, compagnonnage inhabituel, ennui flottant, de tenue d'un bureau de vote
jour où plus encore que les précédentes fois s'impose notre impuissance, avec le petit arrière-goût d'une faute, forcément une faute, nôtre, mienne
aller voter, plaisanter avec une étudiante chargée d'une enquête, être systématiquement, sans y mettre toujours perversité, hors des catégories proposées (sauf pour l'âge et le quartier, tout de même)
jour pour lavage de cheveux, rien, repassage, rien
jour de voix indifférentes sortant du poste et de musique
jour où se sentir coupable de laisser son esprit vaguer, et où le faire avec un désordre parfait qui est petite excuse
jour où être tourmentée par les deux choix, tous deux mauvais, abstention ou non, dimanche prochain.
jour de cigares sortis de la boite et vertueusement remis en place (pas toujours, honte, pas toujours)
jour où se raffermir dans l'idée qu'il est honteux et absurde d'attribuer à tous les habitants d'un pays les idées, les défauts de leurs dirigeants, de la majorité de ceux qui s'expriment.

le bleu s'est installé, bien ferme et profond, dans notre ciel à la mi-journée, le reste n'a guère changé
et ce fut, une bonne partie de l'après-midi et le soir, pour m'accompagner, la belle découverte (en ce qui me concerne) de l'étendue du répertoire de Marco Beasley, avec entre autres

10 commentaires:

Michel Benoit a dit…

Ils vont nous faire voter Estrosi !!!

brigitte celerier a dit…

je me disais non; mais comme cet idiot n'est même pas capable de se passer de nos voix et qu'il y a à l'UMP des gens honorables..

Dominique Hasselmann a dit…

Au moins, les choses sont claires : la majorité est retombée dans l'opposition (la droite aide la gauche à repenser à ses valeurs !)...

brigitte celerier a dit…

la gauche devrait se demander comment la droite sait exploiter la détresse et chercher à séduire pour le meilleur

Arlette Arnaud a dit…

Et cette " réserve de voix" sur chaque écho ...
cela fait un peu "réserve d'indien!"utopique!

brigitte celerier a dit…

cette façon qu'ont les commentateurs et politiques de croire qu'ils sont propriétaires des voix (vrai qu'il est plus facile je crois de faire voter même avec grimace des électeurs de gauche surtout molle pour la droite quand elle est sortable - même non ; voir Estrosi - que ceux qui ont bien écouté Sarkozi et consorts parler d'assistanat, d'intégration etc.. pour la gauche)

chri a dit…

Une jeune femme de vingt et quelques qui n'a encore rien fait d'autre dans sa vie que d'être nièce de présidente de région? Si ça n'est pas n'importe quoi!

Denis Couet a dit…

Merci (entre autres) pour la musique, superbe !

Gérard a dit…

...la musique sera moins douce la semaine prochaine..dans le Nord par exemple.

brigitte celerier a dit…

pourquoi le nord ? Paca c'est pas mal
et, même si ça semble impossible
Marion Maréchal et Estrosi ce serait plutôt pire que la tante et Bertrand