mardi, mars 01, 2016

Adieu février

Messire Mistral
pour l'adieu à février
en grande émotion
descendue sur la ville
pierres et gens résistant
tandis que les rameaux, les étoffes, dansaient, que son souffle nous pénétrait, prenait possession de nos oreilles, de notre crâne..
et recroquevillées dans mon cerveau les pensées n'y ont pas résisté, ce qui est un bien – ont été mises en bouillie ce qui est moins bien
Tant et tant il y avait de gris que le vent n'en venait pas tout à fait à bout malgré ses efforts en grands coups de balai... mais dans ma rue m'attendaient petites fleurs nées pendant le week-end.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

il s'en passe des choses pendant le week-end dites donc... :°) PCH

Marie-christine Grimard a dit…

Février chassé à grands coups de Mistral, vive Mars !

Dominique Hasselmann a dit…

Mistral gagnant...

brigitte celerier a dit…

s'est un peu assoupi, là, pendant que me rendormais (vais être discrète qu'il ne se réveille pas)

Arlette A a dit…

Grand chambardement ...