lundi, août 08, 2016

Un dimanche niché dans le creux d'août

ciel charmant, belle lumière et vent gentillet,
une envie de flânerie, un besoin de cigares,
m'en suis allée, matin, à la Civette
et dans la ville engourdie où les touristes ne pointaient pas encore leur nez, suis redescendue par leur quartier jusqu'au pont, pour le plaisir d'une marche sans but,
Ai pensé, avant de regagner l'antre, billet… ai pensé rien à dire que joli ciel, jolie lumière, joli vent... ai pensé (après avoir lu sur des sites amis leurs contributions) reprendre mes quelques lignes répondant à la 6ème proposition de l'atelier d'été de François Bon Back to basics – 6 – le faux autoportrait comme vrai fiction http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article4346 (7 contributions en fin de matinée), ai pensé me manque une photo, ai pensé ombre masculine et comme un couple me croisait, qu'il était grand, qu'il avait belle ombre, mais qu'ils me regardaient, ai demandé je cherche une ombre, puis-je photographier, mais la jeune femme, qui avait peut-être lu Chamisso, m'a répondu, avec un air légèrement offusqué, qu'elle préférait que pas…
alors ai renoncé (n'avais que l'ombre projetée par une joggeuse, indétachable d'elle et courte) et suis rentrée derrière nos remparts
me suis agacée parce que ma messagerie était toujours indisponible (revenue à dix neuf heures vingt pour me permettre, ô joie, de jeter 187 spams), ai goûté tout doux, tout doux les heures qui passaient,
trouverais peut-être une idée demain..

7 commentaires:

Claudine a dit…

Belles photos de l'eau.
Radine de l'ombre d'autrui, pas chic !

brigitte celerier a dit…

avait peur de céder un milimètre de sa propriété

Dominique Hasselmann a dit…

D'autres ombres se laisseront capter sans problème !

brigitte celerier a dit…

ou je peux me contenter d'un dos un peu flou.. ou de rien
mais l'air offusqué de la jeune femme était trèsdrôle

jeandler a dit…

Belle lumière pour de bonnes images. Merci.

brigitte celerier a dit…

surtout moi qui te remercie, Pierre

Denis Couet a dit…

Mais quel besoin d'"idées" après un billet comme celui-ci ? !