dimanche, octobre 30, 2016

pour trois jours

beau temps revenu
petit train vers la Drôme
vers grande maison
de jolies retrouvailles
un dîner et des rires
passer le Rhône
monter dans la lumière
du vert un peu d'or
et puis d'un coup survoler
un beau lac de nuages
regain de l'été
la Lozère s'enjouait
bleu franc sur lauzes
hommage doré au ciel
et diaprures sur les monts
chaleur sur les joues
au retour vers les tuiles
murs crépis et pins

ramène un peu de linge sale, du Saint Nectaire, de l'alligot, deux recueils de lettres des années 28 à 30 et de la fin des années d'avant-guerre, du Chili et d'Hanoï, correspondances privées qui le resteront mais dans lesquelles m'en vais plonger, et une masse de photos ratées ou non dont ne sais que faire.. on verra

12 commentaires:

Claudine a dit…

Bonheur de ce rapt vers le bleu et la lumière

brigitte celerier a dit…

étonnement de celle qui avait cherché comment ne pas avoir froid

Hue Lanlan a dit…

brassées de vies et d'instants, belle journée à vous

Marie-christine Grimard a dit…

Bel hommage doré et beau dimanche à vous !

Dominique Hasselmann a dit…

Aller et retour fructueux : images et lettres, bel ensemble rapporté !

brigitte celerier a dit…

reste, entre les corvées du jour, à bricoler une vidéo avec les moins mauvaises ou personnelles des photos.. manque le son

jeandler a dit…

Superbe !
Quelle lumière le Rhône traversé !
Bon retour : du pain sur la planche.

Godart a dit…

L'alligot est pour moi synonyme de l'Aubrac et de ses burons, à la fois situé sur trois départements et sur trois régions. Plateau majestueux où j'ai vu les plus beaux cieux et la plus belle voute céleste.

brigitte celerier a dit…

en lisière de l'Aubrac j'étais

Françoise Dumon a dit…

tu en as rapporté de bien belles images, le lac de nuages et les ocres des arbes.

Arlette A a dit…

Je t'avais écrit ... cela s'est envolé

brigitte celerier a dit…

désolée pourtant j'ai vérifié dans les mis en réserve (blogger a des foucades) et rien trouvé