mercredi, janvier 25, 2017

depuis l'antre retrouvé

Lumière froide
les foucades de l'air bleu
entasser tissus
marcher au mitan du jour
dans l'air un peu dégourdi

et s'en aller remplir, chez Carrefour, deux grands sacs, afin de renouveler les provisions pour le siège.

6 commentaires:

Claudine a dit…

Vu du bleu suppliant et de la belle pierre

brigitte celerier a dit…

du bleu bien froid (un peu moins que prévu à midi sauf dans les brusques rafales qui me bousculaient)

Dominique Hasselmann a dit…

Un siège permet aussi de s'asseoir (devant son Mac)...

brigitte celerier a dit…

pour attendre que les jours passent … en se levant de temps en temps pour aller devant radiateur

jeandler a dit…

Il vaut mieux marcher au mitan du temps qu'au milieu des rues.

brigitte celerier a dit…

on peut faire les deux (surtout dans les rues étroites… les voitures vont au pas)