jeudi, janvier 05, 2017

Si peu


J'ai cédé, avec dépit, ai appelé un plombier dans l'après-midi, parce que lasse j'étais de mon combat jamais entièrement satisfaisant avec mon évier... et j'ai bien fait finalement parce qu'en démontant, pour la première fois depuis des années et des années le siphon, ce que mes mains sont incapables de faire, est apparu un bouchon assez impressionnant... je me ravis de l'entendre faire un glouglou glouglou qui n'avais jamais ouï de sa part.
photo prise un matin gris
et puis j'ai renoncé provisoirement à écrire, pour le troisième exercice de l'atelier d'hiver de François Bon http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article4377 sur les quatre derniers immeubles (y compris le mien) de mon trottoir parce que les mots, même en revenant, reprenant, coulaient si bien, eux, que j'avais une page sur l'état actuel du mur qui me fait face quand je sors... alors le laisse le mur, et reviendrai tailler dedans -, quitte à en rester à lui, maintenant et il y a quelques années..
En attendant ai repris avec délice, parce que, outre bien entendu le tour de force, il y a la jubilation des mots et des idées, la disparition de Pérec que finalement je n'avais jamais lue.
Me suis arrêtée, jusqu'à cette nuit, sur ces mots presque plats (relativement)
J'avais toujours cru avoir pour papa un magnat irlandais qui, mort d'un infarctus alors qu'attachant bambin j'arrivais sur cinq ans, m'avait soumis au pouvoir tutorial d'un factotum qui, bigot, m'avait pourvu d'un Franciscain pour garantir mon instruction. Mais non ! Mon vrai papa, m'apprit-on, avait, lui aussi, pour surnom Tryphiodorus !

9 commentaires:

Claudine a dit…

Jolis dessin et glouglous

brigitte celerier a dit…

grand merci pour l'indulgence !

Arlette A a dit…

Le côté matériel résolu libère l'esprit pour te suivre

tanette2 a dit…

Soulagement pour toi et...pour l'évier.

brigitte celerier a dit…

je crois que c'était une accumulation même antérieure à moi

jeandler a dit…

Un glouglou de bon augure : il avait soif le siphon engorgé.

Dominique Hasselmann a dit…

Un siphon boucha durant l'infini d'avant un flot apparu puis disparu au fond (sans "e") !

brigitte celerier a dit…

Dominique : bravo !

PHILGIDO a dit…

Oh oui... Bravo!! Ai déjà tant de mal avec toutes les lettres que lorsqu'une seule manque, j'en suis tout dépeuplé. Bonne journée.