samedi, mars 25, 2017

Soirée avec un fourbe plaisant

jour de pluie, de rumination sans trop de morosité
et départ dans le début de nuit, vers le Théâtre du Chêne Noir,
photo F. Jean trouvée sur le site du théâtre
pour assister aux Fourberies de Scapin (fourbe pour fourbe je préfère rire de celui-ci sans amertume)
sous-titrées un Scapin Manipulateur, par la Compagnie Emilie Valantin (interprètes Jean Sclavis et ses acolytes presque vivants) puisque Scapin lui en chair est le roi des manipulateurs, manipulant tous et d'abord ces corps presque de taille humaine auxquels il prête vie et voix...
Si avez patience, j'ai trouvé une longue vidéo, datée 2013, pas tout le spectacle mais de longs passages savoureux à mes yeux
et de l'avoir vue n'a pas diminué mon plaisir, juste peut-être, à la rigueur aidé à ne pas être juste un peu gênée par le rythme un peu lent pour une farce qui résulte de la manipulation, même avec une mise en scène très calculée, les potences, les contrepoids etc .... de plusieurs grandes marionnettes en même temps.
Mais il y a la façon qu'a Sclavis de passer naturellement d'un manipulateur/manipulé quand il interprète le rôle d'une marionnette, à celui de Scapin, sans qu'une seconde nous ayons un doute, il y a le jeu des voix et même sa très correcte, même si forcément sommaire, version du chant baroque dans le rôle de Hyacinthe, il y a les formidables marionnettes/personnages d'Emilie Valantin, leur conception et leur souplesse et ces visages merveilleusement neutres qui par la grâce d'une flexion du cou, de leur voix, de la lumière prennent vie.
Une très agréable pause.

Et je n'ai pu en parler à Molière en passant, il avait dû éteindre une des lampes pour se retirer dans le sommeil et, à part le haut de son crâne éclairé par la lanterne qui le menace, il était dans le noir.  

6 commentaires:

Schulthess Eric a dit…

Jean-Baptiste Poquelin vous a vu passer. Sûr.

Dominique Hasselmann a dit…

Avec un nom de musicien de jazz, cela ne pouvait être raté !
Sans doute une pièce d'actualité... (on attend peut-être les fourberies de Sapin) ?

brigitte celerier a dit…

pour parfaire le brochette des vieux c...

jeandler a dit…

Des scapins en tout genre, nous ne manquons pas, mais le spectacle sera-t-il réussi pour autant ?

Arlette A a dit…

Hi hi !!!!jaurais aime belle respiration

mémoire du silence a dit…

Une pièce fort moderne et d'actualité.... pauvre Molière quand je pense que de son temps elle fut boudée ... il était visionnaire et depuis le temps qu'est-ce qu'il doit se marrer...
J'aurais beaucoup aimé voir cette "chose"
merci