mardi, mai 23, 2017

plaisir du rien

une touche rose
comme un salut du matin,
avant ciel gris bleu,
douce lumière morne,
vaquer et vivre tout doux

et quand le bleu s'est frayé chemin, juste avant de sombrer, il était trop tard et d'ailleurs n'avais envie que de me maintenir dans cet à côté du monde

7 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Oui, avec l'attentat de Manchester, vous aviez peut-être eu comme une prémonition...

Marie-christine Grimard a dit…

Un peu de lumière et de chaleur pour votre réveil et mes pensées amicales...

brigitte celerier a dit…

Dominique, une vraie prémonition alors parce que je découvre en vous lisant qu'il y a eu un attentat à Manchester ....

Marie Christine, le ciel est bleu pour le moment, je viens de le voir

Claudine a dit…

de la rose et du courage encore

Arlette A a dit…

Tout doux ..est un joli mot qui engendre la paix

jeandler a dit…

Le monde hélas est sans rives sereines... Qu'on se le répète.

brigitte celerier a dit…

Claudine, le courage aussi de renoncer

Arlette, oui ce mot que j'aime : la gentillesse

Pierre : le savoir et décider de prendre tout ce qui est sourire pourtant