samedi, juin 24, 2017

Dans la ville, une petite vieille qui ne veut pas l'être

Petit matin qui n'avait de frais que l'idée de l'ardeur à venir
un peu avant dix heures grand émoi des martinets en ruées nombreuses, anarchiques mais capables de déjouer mon appareil
C'était, matin, Brigetoun en marche presque guillerette (sauf révolte dans la clim de Monoprix qui s'est traduite, pour repousser l'angoisse, par un achat inconsidéré mais non catastrophique)..
l'amusement compréhensif devant les groupes plus ou moins denses dans chaque tache d'ombre,
et l'élégance d'un bricolage appelant la fraîcheur.
Espoir, peut-être fou, qu'après cet assaut le mois de juillet se contentera de 33 ou 34° et de nuits tièdes, ne me rendra pas impossible et inconsidéré le trottinement dans la foule, les attentes longues où l'ennui réveille les douleurs ou paniques, et les rebellions devant les changements brusques de température... ai eu désir plus grand que mes forces... on verra bien. (ne pas oublier que j'ai de la chance de pouvoir avoir ces petits problèmes)


Mais pardon, un peu trop chaud, même dans la fraîcheur relative de l'antre, pour les stations prolongées devant l'ordinateur.

7 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Rester au frais avec un bon livre...
On aimerait aussi que l'été reste raisonnable à Lyon !

brigitte celerier a dit…

oui mais ça e colle pas avec mon programme de juillet ! (ni avec des marchés de temps à autre).. on verra bein

Dominique Hasselmann a dit…

Il faudrait que les ordis soient aussi équipés de ventilateurs et brumisateurs : une idée à creuser chez Apple !

Bon courage à vous pour ces jours... et demeurez à l'ombre dans "l'antre" protecteur !

brigitte celerier a dit…

faut s'entraîner pour juillet (enfin là devrait être dernier jour caniculaire, on annonce 34 demain et nuit fraîche

Arlette A a dit…

Grande Sagesse dans tes mots et des maux...(un peu lourd ce jeu de mots 😎desolee)

brigitte celerier a dit…

Arlette m'a fait sourire en tout cas (suis pas sûre que mes petites angoisses soient très sages par contre)

Claudine a dit…

ah le plaisir ici d'enfiler une petite laine depuis hier !