lundi, juin 19, 2017

geste gratuit

Les rues défaillaient de solitude et de chaleur, quand, un peu avant dix sept heures, m'en suis allée à la mairie déposer une enveloppe vide dans l'urne...



4 commentaires:

Godart a dit…

Le vide peut être avide de clarification.

brigitte celerier a dit…

un sens qui le semblait évident, m'intéresse mais ne veux ni l'un ni l'autre

jeandler a dit…

La nature n'aurait-elle plus horreur du vide ?

Claudine a dit…

le vide comme geste de "happening" ;)