vendredi, août 18, 2017

Pré-nostalgie

l'été sectionne
mon mur plus haut chaque jour -
lumière chaude
la dure évidence bleue
poids de l'air comme un adieu
retrouvé 36° - j'ai passé un moment à Nordkapp, au nord du Finnmark, redescendant ensuite, c'est assez austère et fort beau.

8 commentaires:

Claudine a dit…

Ombre délicate sur la pierre

Arlette A a dit…

Cela va trop vite

brigitte celerier a dit…

Claudine, une fleur sans doute, mais on ne dirait vraiment pas

brigitte celerier a dit…

Arlette, surtout la lumière dans la cour (perdu la largeur de deux carreaux au sol)

Dominique Hasselmann a dit…

Même ciel sans doute qu'hier à Barcelone, mais pas taché de rouge...

brigitte celerier a dit…

le même ciel que sur tous les endroits d'horreur (mais plus tôt qu'à Barcelone)

Godart a dit…

Je vis une moitié de l'année à Barcelone et j'ai été très sensible à votre parution d'aujourd'hui.

brigitte celerier a dit…

aimerais y retourner