mardi, janvier 23, 2018

matin allègre


lumière d'hiver
bleu tendre ou filtre blanc
coquille nacrée
anorak bonnet
allégresse sourire
et victoire bleue

le ciel, en fait, fut en incessantes et lentes modifications, l'humeur, avec l'inconscience nécessaire, se maintint légère.
Pendant que le soir tombait, ai tenté d'enregistrer un passage de l'extraordinaire saga de Moussia, telle que l'a reconstituée, en long travail, et racontée dans notre langue Jan Doets https://lescosaquesdesfrontieres.com

5 commentaires:

Claudine a dit…

Je trouve que l'époque où vivait Moussia ressemble à la nôtre

brigitte celerier a dit…

euh, la révolution russe, le fascisme et la guerre, n'en sommes pas encore là - du moins nous, en Europe

Dominique Hasselmann a dit…

Oui, ce Moussia, une "somme" historique - et peut-être aussi des cieux comme ici... :-)

Arlette A a dit…

Coquille nacree.. .fichtre !!! Serais - Tu la Vénus de Botticelli sortant du Rhône

brigitte celerier a dit…

Dominique, Moussia a vécu sous beaucoup de cieux

Arlette, je ne suis pas sortie de la coquille, elle &tait au dessus de moi et des maisons